>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Révolutions du XXe siècle : Piaget et l’extra-plat
Histoire & Pièces d'exception

Révolutions du XXe siècle : Piaget et l’extra-plat

mercredi, 27 janvier 2010
fermer
Editor Image
Marie Le Berre
Rédactrice indépendante

“Comment le temps fait-il pour tourner rond dans des horloges carrées ?”

Quino

« Porter à la connaissance du plus grand nombre des informations qui relèvent d’un secteur par trop méconnu. Vulgariser, au sens propre du terme. »

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

La montre-bracelet qui s’est développée au cours du XXe siècle a engendré des prouesses de miniaturisation dans les mouvements mécaniques. L’extra-plat en est un bel exemple et la maison Piaget, qui s’est particulièrement illustrée dans cet art, bat un nouveau record cette année.

Née manufacture, en 1874 dans le village de la Côtes-aux-Fées, la maison Piaget s’est exclusivement consacrée à la fabrication de mouvements horlogers jusqu’en 1943. Quand elle commence à signer et à commercialiser des montres bracelets à son nom, elle se fait rapidement une spécialité des calibres extra-plats, source de l’extraordinaire créativité toujours attachée à la marque. Elle s’illustre déjà en 1957 avec le 9P, mouvement manuel de 2 mm d’épaisseur et bat un premier en 1960 avec le 12P, mouvement automatique le plus plat au monde (2,3 mm d’épaisseur). Ils figureront dans les collections de montres durant une trentaine d’années.Naissance de l’Altiplano

En 1998, décision est prise de lancer une collection dédiée à ce savoir-faire historique. Depuis, Altiplano s’est développée avec des mouvements manuels de nouvelle génération, le 430P de 2,1 mm d’épaisseur dans un premier temps puis, à compter de 2007, le 830P de 2,5mm d’épaisseur, sans oublier le 600P à tourbillon de 3,5 mm d’épaisseur, modèle de forme qui a battu son record de finesse en 2002. Cette collection s’est enrichie en intégrant des créations clairement différenciées — aucune nouveauté n’est venue remplacer une précédente. Elle compte aujourd’hui quelque 24 modèles et représente 22% du chiffre d’affaires réalisé en horlogerie chez Piaget.

Son succès est particulièrement sensible auprès d’une clientèle mature qui recherche l’élégance intemporelle et qui a conscience de la qualité supérieure des mouvements extra-plats de la marque. On ne pense sans doute pas immédiatement à Piaget lorsqu’on décide d’acquérir une première montre mécanique. Raison pour laquelle une nouvelle campagne de publicité, lancée en septembre 2009, réaffirme l’identité première de la maison : montres en gros plans avec, le cas échéant, un focus sur le mouvement correspondant mettent l’accent sur le savoir-faire technique de la manufacture.

Retour de l’automatique

2010, année anniversaire du 12P, est l’occasion de donner un nouveau souffle à la collection Altiplano. Gamme de référence en matière de raffinement, reconnue des amateurs éclairés, elle s’ouvre aux modèles automatiques susceptibles de toucher une clientèle plus jeune. Néanmoins, elle intègre un mouvement de facture exceptionnelle, nouvelle expression de l’incomparable savoir-faire de Piaget dans l’extra-plat. Cinquante ans après la présentation du 12P, la manufacture inaugure le 1200P, battant le record du calibre automatique le plus plat d’aujourd’hui avec ses 2,35 mm d’épaisseur.

Piaget Altiplano «Série anniversaire» grand modèle 43 mm, mouvement mécanique ultra-plat à remontage automatique Manufacture Piaget 1200P © Piaget
Piaget Altiplano «Série anniversaire» grand modèle 43 mm, mouvement mécanique ultra-plat à remontage automatique Manufacture Piaget 1200P © Piaget

Tous les composants ont une épaisseur réduite aux limites de la fiabilité, celle des rouages est notamment contenue à 0,12 mm au lieu des 0,2 habituels. Le défi que représente le remontage automatique, généralement source de volume supplémentaire, a été résolu, comme dans le 12P d’origine, par un micro-rotor décentré. Pour son entrée en collection, le calibre 1200 P de grand format — 13 lignes ¼, soit 29,9 mm de diamètre — intègre deux séries limitées commémoratives, deux Altiplano affichant les heures et minutes comme à l’origine. L’une est en or rose, l’autre en or gris et chacune est éditée à 235 exemplaires. En collection courante, Piaget lance une Altiplano équipée du 1208P avec petite seconde. Elles ont toutes un boîtier de 43 mm de diamètre qui bat un second record de finesse avec ses 5,25 mm d’épaisseur.

Haut de page