>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Richard Mille Tourbillon RM 26-02 Evil Eye
Watches & Wonders

Richard Mille Tourbillon RM 26-02 Evil Eye

mercredi, 14 octobre 2015
Communiqué de presse
Fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Ayin Harsha en arabe, Evil Eye en anglais, Dhristi en hindi ou bien encore Ayin Ha’ra en hébreu, le Mauvais Œil est présent dans toutes les cultures. Universel, ce symbole maléfique assigne souffrance et malchance à celui qui en est porteur. Le mauvais œil n’a pas de limites, excepté celles qui lui sont imposées par divers talismans protecteurs, tels que l’amulette représentant l’œil d’Horus, le fil rouge kabbalistique ou le trèfle à quatre feuilles, pour ne citer qu’eux. Aujourd’hui, un nouveau talisman contre ces énergies négatives toujours présentes au XXIème siècle a vu le jour, imaginé par un visionnaire de l’horlogerie contemporaine.

Instinctivement anticonformiste, Richard Mille n’a pourtant pas hésité à intégrer ces images dans son tourbillon RM 26-02 Evil Eye, comme il l’avait précédemment fait avec la RM 052 skull. Dans l’esprit du genre du Memento Mori qui appelle tout un chacun à se souvenir qu’il est mortel, la maison jurassienne invite ici le propriétaire de sa montre à la modestie autant qu’à l’humilité.

Le tourbillon RM 26-02 Evil Eye a pris forme et vie dans les mains d’Olivier Vaucher, artisan genevois de renom. Les flammes et l’œil ont été entièrement façonnées manuellement dans de l’or rouge 3N, grâce à des burins spécialement fabriqués pour réaliser les plus infimes détails. Le réalisme de l’œil est obtenu par la technique de l’émail grand feu. Avec la technique dite grand feu, le motif n’est plus simplement peint directement sur l’or : les différents oxydes sont préalablement appliqués sur le cadran puis passés au feu (entre 800 et 900° C) à plusieurs reprises sous le regard très vigilant de l’émailleur car ce procédé interdit toute erreur. La multiplication des passages de couleurs crée ainsi des décors aussi raffinés qu’inaltérables. Pour parfaire le réalisme de la RM 26-02 Evil Eye, un long travail de micro laque a été réalisé à la main sur les flammes.

L’Evil Eye prend place au cœur du calibre tourbillon RM26-02, un mouvement à remontage manuel avec une réserve de marche d’environ 50 heures. Cette dernière est indiquée par un différentiel entraînant un disque rotatif marqué d’une ligne rouge, situé entre 10 et 11 heures. Assemblé sur une platine et des ponts en titane grade 5 traités PVD offrant une très grande résistance à la corrosion et une remarquable rigidité, le calibre tourbillon cadencé à 3 Hz s’assure ainsi d’un très bon fonctionnement du train d’engrenage. L’important squelettage effectué sur la platine laisse percevoir au dos de la montre l’autre face de l’Evil Eye caché au sein des rouages.

 

Cet écrin n’en exalte que plus les couleurs des flammes de l’Evil Eye.

Le calibre RM26-02 est protégé de l’environnement extérieur par un boîtier en céramique noire TZP. Le noir profond de cette céramique très technique longuement travaillée pour obtenir un effet mat sur l’ensemble de la surface joue avec la lumière des biseaux polis à la main soulignant les courbes du boîtier. Cet écrin n’en exalte que plus les couleurs des flammes de l’Evil Eye. La carrure quant à elle est en or rouge 5N et accueille la couronne dynamométrique qui évite tout remontage excessif du calibre tourbillon. Le boîtier en trois parties est étanche à 50 mètres, grâce à deux joints toriques en Nitril. Il est assemblé au moyen de 12 vis spline en titane grade 5 et de rondelles en acier inoxydable 316L.

La RM 26-02, édition limitée de 25 pièces en céramique noire TZP, sera disponible uniquement dans les 25 boutiques Richard Mille présentes à travers le monde.

Breitling for Bentley Supersports B55
Montres & ...
Quand le tic-tac fait vroom !
vendredi, 26 mai 2017
La rédaction
2 min de lecture
10
Au cœur des marchés
Internet, terre de conquête du luxe
mercredi, 24 mai 2017
7 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Masterpieces
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5