>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Richemont, opération séduction
Economie

Richemont, opération séduction

mardi, 18 septembre 2012
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture
R

À la suite des résultats sur cinq mois publiés par Richemont, les analystes financiers réitèrent leurs recommandations positives sur le titre dont le parcours bousier en fait un des chéris de la cote.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : sur un an à mi-septembre, les actions de la Compagnie financière Richemont affichent une hausse de 31,4 %, contre une progression de 10,5 % pour les titres Swatch et 21,1 % sur le SMI, l’indice des plus importantes capitalisations de la cote helvétique. D’aucuns estiment par ailleurs que le potentiel de hausse des valeurs Richemont est intact pour prévoir une croissance de l’ordre de 30 % à moyen terme. Cet optimisme des investisseurs, dont les analystes financiers se font l’écho, s’est trouvé largement conforté par la publication des résultats du Groupe sur cinq mois, une annonce faite à l’occasion de son assemblée générale tenue le 5 septembre dernier.

En annonçant, une hausse de son chiffre d’affaires de 13 % à taux de change constant sur les mois d’avril à août et de 23 % aux cours actuels, Richemont a en effet conforté la communauté financière dans ses bonnes dispositions. D’autant que la croissance enregistrée au mois d’août est restée en ligne avec la moyenne de la période. D’autant également que les prévisions bénéficiaires pour le premier semestre sont restées inchangées, soit une hausse prévisionnelle des résultats net et opérationnel comprise dans une fourchette allant de 20 à 40 %. Rien d’étonnant dans ces conditions à ce que les analystes désignent clairement la compagnie comme l’une de leurs préférées du secteur.

Source : Richemont
Une confiance communicative

« Sur le long terme, Richemont reste une valeur de croissance parmi les plus attractives, explique Citi Research dans son analyse. Nous pensons que le marché ne reconnaît pas à sa juste mesure la croissance bénéficiaire supérieure du Groupe, la force de son portefeuille de marques, sa stratégie cohérente à long terme, le faible risque en termes de fusions et acquisitions et la robustesse de son bilan. » C’est la raison pour laquelle Citi place Richemont parmi les valeurs à acheter avec un objectif de cours en hausse de 25 %. Barclays, qui reste neutre sur le titre, est encore plus enthousiaste pour prévoir une progression de 34 % : « L’action Richemont reste l’une de nos préférées dans le secteur, commentent les analystes de la banque, en raison d’une évaluation attractive à 13 fois les bénéfices estimés 2013, d’un positionnement favorable dans le segment de la vente au détail, d’un potentiel intact de hausse des prix et des perspectives favorables sur le marché chinois. »

Seule ombre au tableau, la possible constitution de stocks dans l’industrie horlogère au sens large, comme sembleraient l’indiquer les statistiques des exportations pour le mois de juillet, en hausse de 15,4 %. Or, la constitution d’inventaires est généralement de mauvais augure pour la marche des affaires à court terme. Toujours est-il que Richemont, assis sur des liquidités à hauteur de EUR 2,9 milliards, n’en poursuit pas moins son programme d’investissements malgré les incertitudes économiques actuelles, comme le précisait Johann Rupert, président exécutif et CEO du Groupe. Cette confiance dans l’avenir est assurément communicative.

Haut de page