>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

RJ-Romain Jerome – Craquez pour le kraken
BaselWorld

RJ-Romain Jerome – Craquez pour le kraken

mardi, 28 mars 2017
Par La rédaction
Fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Gravée dans l’imaginaire collectif, la pieuvre renforce l’esprit steampunk de la maison à travers cette représentation inédite placée au cœur de la Deep Blue Octopus. Le style furtif de cette édition limitée de 25 pièces est incarné par un boîtier noir de 47mm.

RJ-Romain Jerome consacre sa nouvelle collection à la pieuvre, une fascinante créature marine gravée dans l’imaginaire collectif et qui incarne parfaitement l’esprit steampunk. Vivant dans les profondeurs marines, la pieuvre est souvent représentée comme un monstre, que ce soit dans la mythologie scandinave avec le kraken ou dans la littérature du XIXe siècle avec les œuvres de Jules Verne et de Victor Hugo. Ce dernier a d’ailleurs été le premier à utiliser le mot « pieuvre », ou « octopus » en anglais, dans son roman de 1866 Les Travailleurs de la mer.
Avec cette édition limitée à 25 pièces, la Maison horlogère suisse présente une montre résolument marine et hautement travaillée, la Deep Blue Octopus, assimilant toutes les caractéristiques et les codes esthétiques du céphalopode, avec un soin particulier accordé à chaque détail.
Évoluant dans les profondeurs de l’océan, la nouvelle Deep Blue Octopus arbore un style furtif, intégralement noir, qui fait écho à l’obscurité des fonds marins. Son boîtier de 47mm en acier PVD noir reprend la symétrie bilatérale typique de la pieuvre, avec ses deux couronnes à 3 et 9 heures.

Romain Jerome Deep Blue Octopus
RJ-Romain Jerome Deep Blue Octopus

Ce nouveau modèle est équipé d’une lunette interne tournante et unidirectionnelle en glace saphir sur laquelle un indicateur de temps à 12h ainsi que les minutes sont rehaussés de superluminova.
La lunette peut être actionnée par la couronne située à 3 heures afin de mesurer le temps écoulé alors que la couronne à 9 heures permet, elle, de régler l’heure.
Animal emblématique du monde aquatique, la pieuvre est omniprésente et peut être admirée sous tous les angles : au centre du cadran, cachée au dos de la montre ou encore sur la couronne à 3 heures. Également, des ventouses sont dissimulées à l’intérieur du bracelet intégré en caoutchouc noir vulcanisé, imitant ainsi l’aspect des tentacules de la pieuvre.

Romain Jerome Deep Blue Octopus
RJ-Romain Jerome Deep Blue Octopus

La montre évoque par tous ses détails le chiffre 8, qui fait référence aux 8 tentacules de la pieuvre : 8 vis sur le flanc du boîtier, 8 vis sur le fond et 8 rivets sur chaque couronne. Enfin, la Deep Blue Octopus est étanche jusqu’à 888 pieds, environ 270 mètres, lui permettant ainsi d’explorer librement les fonds marins.
Le cadran, comme le fond de la mer, gagne en texture avec la reproduction du squelette d’un oursin. La base a été usinée et rhodiée pour plus de résistance et de brillance, puis recouverte d’une résine bleue translucide qui imite le bleu des océans. Capable de se cacher dans l’obscurité, la pieuvre disparaît de nuit pour laisser la luminescence briller à travers les cavités du squelette de l’oursin, remplies à la main.
Pour parachever cette montre thématique, la lunette crantée en acier traité PVD noir nous rappelle le fil conducteur de l’univers MER de RJ : elle contient de l’acier oxydé et stabilisé provenant du Titanic, un autre célèbre géant des mers.

Romain Jérôme x Pokemon
Portraits
Romain Jerome Go !
vendredi, 02 décembre 2016
7 min de lecture
1
Avis de l'expert
Temps et durée ne partagent pas le même cadran
mardi, 25 avril 2017
Luc Debraine
6 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Masterpieces
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5