>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Roger Dubuis Excalibur Spider Pocket Time Instrument
Watches & Wonders

Roger Dubuis Excalibur Spider Pocket Time Instrument

jeudi, 15 octobre 2015
Communiqué de presse
Fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

Roger Dubuis a prouvé depuis longtemps que ses garde-temps audacieux et élégants étaient bien plus que la somme des éléments qui les composent, quels que soient leur nombre et leur complexité. Basé sur ce principe, la Manufacture qui vous a proposé l’Excalibur en 2005, le Quatuor en 2013 et le Spider en 2015 – et qui a également gagné ses lettres de noblesse dans le domaine des montres de poche – présente aujourd’hui l’Excalibur Spider Pocket Time Instrument au salon Watches&Wonders 2015.

Quartet en innovation majeure

Depuis son lancement très remarqué en 2013, l’Excalibur Quatuor et son « défi ultime porté à la gravité » n’ont cessé de fasciner les amateurs et les passionnés d’horlogerie, en particulier ceux qui ont eu la chance d’observer de près son calibre RD101 en action. L’élément le plus remarquable de ce mouvement, et mis en valeur de manière saisissante dans l’Excalibur Spider Pocket Time Instrument, est sans hésiter ses quatre balanciers spiraux. Fonctionnant par paires pour compenser de manière instantanée les écarts de marche dus aux changements de position, ces quatre balanciers spiraux permettent au mouvement de fonctionner à une fréquence exceptionnelle de 16 Hz, pour un degré de précision exceptionnel.

Le mécanisme breveté de double affichage en croissant de lune de la réserve de marche offre également une indication innovante et intuitive du temps restant avant de devoir remonter le garde-temps. Et comme si tous ces exploits techniques ne suffisaient pas à démarquer ce calibre de ses pairs, le double tourbillon volant lancé par la Manufacture en 2005 a jeté les bases de sept années de recherche qui ont abouti au développement de cinq différentiels augmentant la précision et la fiabilité de ce calibre unique et complexe de 590 composants.

Des exploits techniques transposés au concept Spider

Associées pour la première fois au concept Spider tentaculaire lancé par Roger Dubuis en 2015, les prouesses techniques de l’Excalibur Quatuor trouvent aujourd’hui une expression nouvelle et éblouissante. Interprétant de manière originale et exhaustive l’art du squelette, un thème récurrent dans la nature et illustré par les fils délicats tissés par l’araignée, les modèles Excalibur Spider étendent ce principe au-delà du mouvement pour l’appliquer également au boîtier, au réhaut, aux aiguilles et même à la couronne.

Des motifs à chaque fois nouveaux et plus complexes.

Après avoir été pionnière dans le domaine des calibres squelettes architecturaux et contemporains, la Manufacture ouvre également la voie en matière de garde- temps 100 % squelette. Une approche qui traduit un engagement total et inébranlable, à l’image de celui pris par la Manufacture en faveur d’une production 100 % certifiée Poinçon de Genève. En appliquant cette expertise avant-gardiste à l’extérieur de la montre, la Manufacture façonne un cadre idéal pour mettre en lumière la qualité exceptionnelle découlant de ce choix. Interrogé sur la signification du terme « Spider » dans Excalibur Spider, Gregory Bruttin, Directeur de la Stratégie Produits, se plait à évoquer « la patience, la méticulosité et la créativité de cette ingénieuse araignée qui tisse quotidiennement sa toile selon des motifs à chaque fois nouveaux et plus complexes, réinventant sans cesse son art pour l’adapter à de nouvelles situations. Cette approche est très similaire à celle que nous appliquons chez Roger Dubuis. Pour cette nouvelle collection, nous nous sommes appuyés sur l’expertise que nous avons acquise et démontrée au fil des ans, et l’avons transposée à de nouveaux aspects de la montre. »

Du poignet à la poche : l’Excalibur Spider Pocket Time Instrument

Certains diront qu’il s’agit du meilleur des deux mondes. D’autres considéreront que ce modèle est « tout simplement » à la hauteur de son nom. L’Excalibur Spider Pocket Time Instrument reprend certains codes identitaires devenus signature de la ligne Excalibur, notamment la lunette cannelée et la couronne ergonomique.

Dotée du calibre RD101, cette création bénéficie des incroyables mécaniques techniques et architecturales du principe Quatuor. Tout comme les modèles Excalibur Spider dévoilés lors de l’édition 2015 du Salon International de la Haute Horlogerie, la Pocket Time Instrument est fabriquée en titane. Elle s’approprie également le concept Spider et le pousse même un peu plus loin en appliquant la technique du squelette à la « bélière » protégeant la couronne à 12h. Le design distinctif d’une montre de poche libère quant à lui les côtés du généreux boîtier de 60 mm, ce qui accentue l’effet ajouré.

Contrairement aux montres-poignets Excalibur Quatuor, le tour d’heure (découpé naturellement) est ici positionné à l’extérieur du pourtour du cadran, ce qui libère encore plus d’espace pour révéler toute la complexité du mouvement. Une attitude authentique et audacieuse, parfaitement en phase avec la seconde partie du nom de ce modèle : « time instrument ».

Le paradoxe parfait : enchaînée ou soutenue, mais plus libre que jamais Créé pour être bien plus qu’un simple garde-temps, l’Excalibur Spider Pocket Time Instrument est un véritable objet d’art mécanique, un « instrument de temps » conçu pour être regardé – et inévitablement admiré – sous tous les angles. Qu’elle soit portée au bout de sa chaîne contemporaine solidement fixée, qui lui assure une touche résolument moderne, ou qu’elle se balance doucement sur son socle, l’Excalibur Spider Pocket Time Instrument jouit paradoxalement d’une liberté exceptionnelle.

 

Pour porter le thème du squelette à son paroxysme, le maillage de la chaîne fait écho à une alternance de zones pleines et de zones vides, tandis que le socle finement travaillé est conçu pour ne faire qu’un avec la montre. Évoquant symboliquement un dispositif utilisé dans les ateliers horlogers pour mesurer la précision, ce support magnifiquement galbé et – vous l’aurez deviné ! – ajouré trouvera une place de choix dans tout intérieur élégant.

Enfin, cette nouvelle création exceptionnelle est un clin d’œil à la tradition et à la vocation première du tourbillon, à savoir contre- balancer les effets négatifs de la gravité sur les montres de poche, qui sont généralement portées à la verticale. Ici, la technologie Quatuor et son défi porté à la gravité – magnifiquement mis en valeur par le concept Spider et l’emblématique design Excalibur – s’intègrent à la perfection dans une montre de poche. Avec, pour résultat, une opportunité unique d’admirer une interprétation contemporaine exceptionnelle de l’excellence horlogère à travers un prisme résolument moderne.

Haut de page
Baïkonour © Raketa
Visite guidée
L’envol du Russe Raketa
mardi, 25 juillet 2017
Jean-Didier Revoin
6 min de lecture
9
Richard Mille RM 67-02 Wayde van Niekerk
Nouveautés
Richard Mille – En mode athlétique
lundi, 24 juillet 2017
La rédaction
4 min de lecture
6
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5