>SHOP

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2018 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Rolex et Patek Philippe, stars des enchères
Culture

Rolex et Patek Philippe, stars des enchères

jeudi, 17 novembre 2016
Fermer
Editor Image
Fabrice Eschmann
Journaliste indépendant

“Il faut se méfier des citations sur Internet !”

« Une grande histoire aux multiples auteurs : ainsi en est-il de la vie. Ainsi en va-t-il aussi de l’horlogerie. Sans rencontres, point d’histoire. »

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Près de 1 400 montres et horloges adjugées en quatre jours à Genève pour un total de 54,6 millions de francs suisses… Voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les enchères horlogères genevoises d’automne sans oser le demander.

Un record hallucinant : c’est à peu près tout ce qu’on retiendra de la session automnale des enchères horlogères genevoises. En quatre jours, du 12 au 15 novembre derniers, près de 1 400 montres et horloges ont changé de propriétaires pour la modique somme totale de 54,6 millions de francs suisses. Un chiffre relativement élevé, qui cache cependant mal l’ambiance quelque peu morose dans laquelle s’est déroulé ce grand raout des collectionneurs, organisé par les quatre majors de la place – Antiquorum, Phillips, Christie’s et Sotheby’s. Aucun lot exceptionnel (ou presque), aucune curiosité ni aucune fantaisie n’ont effectivement égayé cette session automnale, ni attiré les foules. Très nombreuses comme d’habitude, les pièces de fabrication récente – voire très récente, plusieurs étant de 2016 ! – ont été adjugées sans grand enthousiasme, terminant juste dans l’estimation, voire en dessous.

Patek Philippe et Rolex ont confirmé leur statut de stars des enchères en contribuant fortement au résultat final. Dans l’ensemble, la première marque a représenté 17,5 % des pièces proposées, la seconde, 19 %. Ensemble, ces deux maisons se répartissent plus du tiers des lots, avec 36 % de représentativité. Au niveau des scores, c’est à nouveau à Phillips, en collaboration avec Bacs & Russo, que revient la meilleure moyenne : 140 375 francs par adjudication. Puis viennent Christie’s (46’526 francs par lot en moyenne), Sotheby’s (22 362.-) et enfin Antiquorum (9 505.-).

Haut de page