>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Rolex tient à nouveau la vedette chez Christie’s
Actualités

Rolex tient à nouveau la vedette chez Christie’s

mardi, 12 décembre 2017
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Le clou de la dernière vente de New York revient à une Rolex Oyster Cosmograph Daytona Paul Newman Référence 6263 datant d’approximativement 1969 qui a dépassé la barre du million de dollars.

La vente aux enchères Exceptional Watches de Christie’s tenue à New York le 7 décembre dernier a atteint un total de USD 9,9 millions avec 87 % des lots vendus couvrant 96 % des valeurs d’estimations. C’est une nouvelle fois Rolex qui s’est retrouvée sous les feux de la rampe, notamment avec un Paul Newman cadran « RCO » Référence 6263 datant d’approximativement 1969, vendue pour USD 1,092 million. Parmi les autres faits saillants de la session, à noter les excellents résultats réalisés par des modèles Tornek Rayville, F.P. Journe, Heuer ou encore Omega avec sa Speedmaster squelette en or qui a frôlé la barre des USD 100’000 (Lot 17). Comme de coutume Patek Philippe a très bien tiré son épingle du jeu, notamment avec une montre-bracelet chronographe à calendrier perpétuel en or 18 carats Référence 2499 réalisée vers 1952 (Lot 100 vendu pour USD 636’500) et une montre-bracelet automatique avec cadran émail Référence 3979 datant de 1996 (Lot 43 vendu pour USD 432’500).

Rolex Oyster Cosmograph Daytona Paul Newman Référence 6263 d’approximativement 1969 - Lot 33 vendu pour USD 1'092’500
Rolex Oyster Cosmograph Daytona Paul Newman Référence 6263 d’approximativement 1969 - Lot 33 vendu pour USD 1'092’500

Non seulement le clou de la vente a été une Rolex, mais la Maison genevoise a également placés quelques une de ses montres rares parmi les meilleures ventes de la soirée. Ce fut notamment le cas d’une Submariner de 1957 Référence 6538 (Lot 73 vendu pour USD 492’500), d’une Cosmograph Daytona « John Player Special » Référence 6241 réalisée vers 1968 qui a atteint les USD 672’500 et d’une Oyster Chronograph Référence 6034 d’approximativement 1962 vendue pour USD 552’500. La vente a également présenté une section American Icons dotée de montres ayant appartenu à des vedettes du sport américain, des célébrités et des personnalités bien connues, à l’instar de la Patek Philippe Référence 130 propriété de Joe DiMaggio partie pour USD 281’250.

Haut de page