>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Ryan Reynolds, adepte du classicisme horloger
Histoires de montres

Ryan Reynolds, adepte du classicisme horloger

vendredi, 24 mai 2019
Par Frank Rousseau
fermer
Frank Rousseau

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

Le bogosse canadien incarne au cinéma le super-héros le plus frappé de l’écurie Marvel. Un type bizarre portant une tenue lie-de-vin et un masque rappelant vaguement ceux des catcheurs mexicains. Son nom ? Deadpool. Entre deux atémis, il nous a donné une interview mort… de rire !

Dans le premier volet de Deadpool, le super-héros que vous incarnez offrait à sa promise une sucette montée sur une bague en plastique. Qu’avez-vous offert à la jolie Black Lively le jour où vous lui avez demandé sa main ?

Je ne peux pas vous dire, c’est un secret. Mais cela s’est fait avec du vin rouge. Français bien sûr. Un bon saint-émilion, ça marche à tous les coups. Il faut que je vous avoue un truc, ma femme est folle de la gastronomie et de la culture françaises. Si elle le pouvait, elle se lancerait dans la contrebande de bordeaux à grande échelle ! (rires) Je sais de quoi je parle. Un jour, alors que nous tentions de faire passer en douce une tarte aux pommes à la frontière entre le Canada et les États-Unis, nous avons eu quelques petits soucis avec les douanes. Au départ, je pensais que je n’allais avoir aucun problème. Quand j’ai déclaré que nous avions un délicieux dessert dans notre coffre, le douanier a cru que je me moquais de lui. Contre toute attente, il m’a demandé que je lui chante une chanson pour son dîner. Faut que je vous explique. Ce type était fan du film Just Friends, que j’ai tourné en 2005. Or, à la fin du film, pendant que le générique défile, on voit mon personnage chanter I Swear du groupe All 4 One. Bref, le douanier trouvait que c’était la scène la plus marrante au monde, et comme il sentait bien qu’il y avait un truc louche dans la voiture, il en a profité. Et j’ai dû m’exécuter.

Ryan Reynolds dans Deadpool
Ryan Reynolds dans Deadpool
Votre femme vous tuyaute-t-elle quand il s’agit de vous habiller ?

Habituellement, je suis très classique quand je dois me rendre à une soirée. Vous ne me verrez jamais venir en short avec des bottes de cow-boy et une grosse bagouse au doigt. Quand j’endosse un smoking et un nœud pap’, j’ai un peu le sentiment d’être une cendrillon masculine qui vivrait un conte de fées.

La montre est une sorte d’indicateur de qui vous êtes intérieurement.
Ryan Reynolds
Pensez-vous qu’une montre est un objet incontournable pour les hommes ?

Regardons les choses en face : les hommes n’ont pas beaucoup d’options. C’est l’alliance, parfois la bague de leur université et une montre, qui leur permet de faire la différence, de ne pas se noyer dans la masse. Quand j’étais plus jeune et donc fauché, je me souviens que l’achat d’une montre était important. Je voulais être sûr de ne pas me planter. Il fallait donc que je trouve un modèle qui s’adapte à tout. Une montre pour faire du sport mais suffisamment chic pour ne pas « jurer » lors d’un dîner habillé. Une montre passe-partout sans pour autant sombrer dans la banalité ! Au final, il s’agit d’être toujours élégant. La montre est une sorte d’indicateur de qui vous êtes intérieurement. Elle révèle vos atouts et vos qualités. C’est enfin une façon de démontrer que vous avez bon goût et que vous aimez la belle ouvrage. N’oubliez jamais que vous avez au poignet le fruit d’un art séculaire et d’une passion aussi minutieuse qu’extraordinaire.

Ryan Reynolds
Ryan Reynolds
Que recherchez-vous dans une montre ?

J’ai beaucoup d’admiration pour cet accessoire. Et vous savez pourquoi ? Parce qu’il est vraiment exposé. À moins que vous gardiez les mains dans les poches, la montre est intimement liée aux tribulations de la vie avec le risque de la rayer à chaque mouvement. C’est une des raisons qui me font aimer les bracelets et les boîtiers en acier inoxydable. Je n’ai pas envie de cesser de respirer chaque fois que je bouge. Pour moi, une montre doit être en mesure de supporter votre mode de vie et non l’inverse. D’un autre côté, l’usure a son charme. Une montre patinée par le temps nous rappelle que nous ne sommes pas inaltérables.

Je suis convaincu qu’il arrive un moment de votre vie où il devient impératif de posséder au moins une belle montre.
Ryan Reynolds
Vous êtes plutôt montres connectées ou montres traditionnelles ?

Je ne suis pas très porté sur ces objets bourrés de technologies, vous savez, ces montres qui vous alertent quand vous n’avez pas brûlé assez de calories, qui vibrent quand vous avez reçu un appel, un texto, un e-mail. Je déteste cette sensation d’avoir une sorte de vibromasseur au poignet. Quand j’achète une montre, je ne recherche pas le côté « couteau suisse » non plus. Vous savez, la montre qui peut tout faire. Y compris vous donner l’heure ! Je n’aime pas davantage la surenchère technologique. Quoi de plus frustrant qu’avoir au poignet une montre déjà obsolète le jour de son acquisition ? Bref, selon moi, rien ne remplacera une montre classique. Et puis il y a un truc assez insupportable avec ces montres high-tech, c’est qu’il vous faut constamment les recharger. Et généralement au moment où l’on en a le plus besoin. Vous n’aurez jamais ce problème avec un modèle mécanique. Quand je remonte le mécanisme d’une montre, j’ai le sentiment de lui redonner vie. D’avoir une sorte de pouvoir sur la matière. Je vais peut-être paraître old fashion, mais je suis convaincu qu’il arrive un moment de votre vie où il devient impératif de posséder au moins une belle montre et ce, même si le monde de l’horlogerie ne vous emballe pas plus que ça.

Pourquoi ?

Déjà parce que cela prouve que vous recherchez ce qu’il y a de meilleur, de plus beau. Certes, c’est un investissement, mais il faut dire que c’est aussi un placement qui démontre que vous avez envie de transmettre quelque chose à ceux que vous aimez. Moi, par exemple, je sais que je léguerai ma Piaget Polo S à ma fille James. J’ai d’ailleurs déjà fait graver ses initiales au dos du boîtier. Depuis que je possède cette montre, elle adore faire joujou avec. Je suis sûr qu’elle sait déjà que cette montre lui appartiendra un jour. Quelque part, la montre de papa, elle se l’est déjà appropriée.

Ryan Reynolds
Ryan Reynolds
Vous vous souvenez de la première montre qui vous a tapé dans l’œil ?

Oui, c’était justement la Polo de Piaget ! C’était dans un film de 1987 qui s’intitulait Planes, Trains and Automobiles. Il y avait une scène où l’on voyait Steve Martin troquer sa montre contre une chambre dans un motel. J’étais gamin et j’ignorais alors que je deviendrais l’un des ambassadeurs de Piaget. Sinon, j’ai hérité de la montre de mon grand-père. Comme elle date de la Seconde Guerre mondiale, elle a enduré bien des souffrances.

Haut de page