>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

SIHH 2019 : la réinvention d’un salon horloger
SIHH

SIHH 2019 : la réinvention d’un salon horloger

mardi, 15 janvier 2019
fermer
Editor Image
Marie de Pimodan-Bugnon
Journaliste indépendante

“Il faut absolument être moderne.”

Arthur Rimbaud

De la passion, beaucoup de curiosité et une bonne dose d’émerveillement ! La recette essentielle pour raconter les mille et une facettes de l’horlogerie…

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

Attendu de pied ferme à l’heure où les grands salons se voient dans l’obligation de se réinventer, le SIHH a ouvert ses portes hier sur une 29e édition prometteuse. Changements, nouveautés… On fait le point !

Les salons horlogers ont-ils encore une raison d’être ? La question est de celles qui taraudent les professionnels du secteur depuis l’avalanche d’annonces de Maisons, Swatch Group en tête, bien décidées à se passer de ces grands rendez-vous traditionnels. Autant dire que la 29e édition du Salon international de la Haute Horlogerie, qui a ouvert ses portes hier à Genève, était particulièrement attendue. Attendue au tournant ? Sans doute un peu. Raison supplémentaire pour l’organisation de renforcer la stratégie de transformation engagée il y a deux ans. « Dans le contexte actuel, où l’on voit certaines marques déserter les “Salons”, on ne peut pas faire l’économie d’une analyse en profondeur, confiait Fabienne Lupo, directrice du Salon, il y a quelques semaines dans nos colonnes. Ce qui ne remet aucunement en question le bien-fondé, la raison d’être de ces rendez-vous. À condition, bien sûr, que la formule soit adaptée et, donc, qu’elle évolue. C’est exactement ce que nous sommes en train de faire avec le SIHH, qui, de salon privé et professionnel, devient une plate-forme de communication et de promotion de la belle horlogerie. »

Le LAB, un espace central du Salon dans lequel les visiteurs sont invités à découvrir les innovations qui marqueront l’industrie horlogère ces prochaines années.
Dans les coulisses de l’innovation

Annoncé comme plus intense, plus connecté et plus dynamique que jamais, ce SIHH 2019 tient-il ses promesses ? Première grande nouveauté de l’année, le LAB, un espace central du Salon dans lequel les visiteurs sont invités à découvrir les innovations qui marqueront l’industrie horlogère ces prochaines années. Conçu comme un laboratoire d’idées, un incubateur de la Recherche et du Développement, le LAB explore la question de l’innovation à travers une quinzaine de projets et leurs applications concrètes. Parmi les expériences à ne pas manquer, on notera comment la réalité virtuelle permet de plonger dans les archives passionnantes de Vacheron Constantin. À découvrir également, la conception de nouveaux matériaux révolutionnaires, tels le Bulk Metallic Glass de Panerai et le Ceratanium d’IWC, ou encore la présentation d’un « artisanat augmenté » à travers une expérience de gravure à distance mise au point par des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Sans oublier la présence, pendant toute la durée du Salon, d’une dynamique brigade d’étudiants spécialisés dans les nouvelles technologies digitales pour guider les visiteurs et animer des ateliers sur les réseaux sociaux.

L’Auditorium. Inauguré en 2018, il s’impose cette année comme un lieu central de débats, de discussions et de conférences.
Un SIHH en live sur la toile

Autre grand rendez-vous du SIHH nouvelle formule : l’Auditorium. Inauguré en 2018, il s’impose cette année comme un lieu central de débats, de discussions et de conférences sur les grandes questions qui animent l’industrie horlogère. Non seulement l’espace a été agrandi et aménagé avec toutes les fonctionnalités d’un véritable plateau de télévision permettant des retransmissions en direct sur les réseaux sociaux, mais le programme a été largement densifié. Tout au long de la semaine, l’Auditorium accueille les 35 Maisons exposantes pour des présentations thématiques en format « keynote » retransmises en live auprès de leurs communautés d’adhérents.

L’Auditorium est aussi une scène privilégiée pour des débats animés par des personnalités de renom. Hier, Toby Bateman, directeur général du portail en ligne Mr Porter, et Terry von Bibra, directeur général pour l’Europe d’Alibaba, ont participé à une session sur l’e-commerce et le luxe. Ce mardi, l’influenceur chinois Peter Xu (7,5 millions de followers sur Weibo) expliquera le fonctionnement de l’influence numérique en Chine. Mercredi, Asher Rapkin, responsable du marketing commercial, du messaging et des plates-formes commerciales de Facebook, interviendra sur le thème des médias sociaux dans le secteur du luxe. D’autres thématiques en lien avec les complications horlogères ou le développement durable seront développées jeudi.

Un Salon à la rencontre du public

Pour suivre l’ensemble de ces interventions en streaming – mais aussi, notamment, accéder en quelques clics aux réseaux sociaux des marques, à toutes les vidéos et aux infos du Salon –, l’App SIHH a été optimisée avec de nouvelles fonctionnalités. « Avec ces nouveaux outils, les frontières physiques du Salon s’estompent, souligne Fabienne Lupo. La manifestation gagne en visibilité, en désirabilité. S’il n’est pas question d’abandonner le caractère “exclusif” de la manifestation, il est pourtant essentiel de s’ouvrir et d’aller à la rencontre des publics et des jeunes. »

LAB © SIHH 2019
LAB © SIHH 2019

Rencontrer le public reste donc l’un des défis majeurs auquel le Salon s’est attelé cette année en levant le voile sur les coulisses de l’innovation technique, en renforçant les outils digitaux, en produisant des contenus riches et variés. En ouvrant la porte aux amateurs également. Pour la troisième année consécutive, le grand public peut accéder au Salon – cette année dès jeudi à 15 heures sur inscription en ligne – pour découvrir les nouveautés horlogères des 35 Maisons exposantes et leurs stands époustouflants, à l’image de celui d’IWC, dans lequel les aficionados d’aviation peuvent admirer les lignes racées d’un Spitfire. Merveilles techniques, nouveautés, débats d’idées et ouverture sur le monde…, voilà la nouvelle recette du SIHH, savoureuse et épicée à souhait, alors que s’annonce un tournant crucial pour l’avenir des salons horlogers.

Haut de page