>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Strom – Hommage à HR Giger
Nouveautés

Strom – Hommage à HR Giger

lundi, 23 octobre 2017
Par La rédaction
Fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

« In Memoriam HR Giger » est l’un des dernier projet sur lequel l’artiste suisse Hans Ruedi Giger a travaillé avant sa mort en 2014. Strom rend ainsi hommage au maître sculpteur et designer en dévoilant son dernier garde-temps, témoin d’un talent « un peu fou ».

La marque horlogère suisse Strom présente ce jour la montre « In Memoriam HR Giger », qui fut l’un des derniers projets sur lequel l’artiste a collaboré avant sa mort en 2014. Véritable « sculpture de poignet », ce garde-temps met en scène la mythique créature biomécanoïde de HR Giger. Adulé pour ses œuvres « fantastico-réalistes », celui-ci s’était notamment fait connaître en créant le monstre du film Alien de Ridley Scott de 1979, pour lequel il reçut un Oscar dans la catégorie « meilleurs effets spéciaux » l’année suivante.

In Memoriam HR Giger © Strom
In Memoriam HR Giger © Strom

Très attristé par la disparition de celui qui était aussi devenu son ami, Daniel Strom aura attendu trois ans avant de présenter la montre qu’il avait créée avec lui, baptisée In Memoriam HR Giger en hommage. Pour ce lancement officiel, il a choisi le Musée HR Giger situé à Gruyères, devant lequel trône une sculpture de la créature biomécanoïde emblématique de l’œuvre de Giger.

En présence de la veuve de l’artiste Carmen Giger, l’horloger biennois a dévoilé cette montre exceptionnelle, éditée à 99 exemplaires. Sculptés dans le boîtier en argent, les crânes allongés de la créature biomécanoïde s’étirent sur les cornes, tandis que se dessinent des éléments de son corps sur la carrure.

In Memoriam HR Giger © Strom
In Memoriam HR Giger © Strom

Egalement ouvragé à la main, le cadran tout en relief s’inspire lui de l’une des autres œuvres de HR Giger, qui est également l’une des plus connues : le tableau « ELP II » (œuvre no. 217) réalisé au pistolet en une nuit en 1973. Une œuvre volée en 2005 et jamais restituée à son propriétaire légitime, malgré des preuves tangibles. Pour Daniel Strom, la tête de mort du tableau, avec sa bouche sensuelle et vivante, symbolise le caractère éphémère de l’existence – un sujet déjà exploré dans l’une des précédentes créations de sa collection Agonium, dont la montre In Memoriam HR Giger constitue le 6e opus.

Haut de page
Lady Arpels Planetarium © Van Cleef & Arpels
Nouveautés
Van Cleef & Arpels - Poésie céleste
vendredi, 24 novembre 2017
La rédaction
4 min de lecture
Excalibur Spider © Roger Dubuis
Evénements
Chez Roger Dubuis, le temps a des pneus
vendredi, 24 novembre 2017
6 min de lecture
5
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5