>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Swatch Group : rapport semestriel 2015
Economie

Swatch Group : rapport semestriel 2015

jeudi, 16 juillet 2015
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture
S

Swatch Group a réalisé, au premier semestre 2015, un chiffre d’affaires net de CHF 4 248 mio à taux de change constants, ce qui correspond à une croissance de 3.6%.

La nouvelle détérioration de la situation au niveau des taux de change par rapport au franc suisse massivement surévalué a entraîné encore une érosion du chiffre d’affaires du Groupe de CHF 56 mio, soit 1.4 points de pourcentage. Le choc monétaire et financier du 15 janvier 2015 provoqué par la Banque nationale suisse (BNS) a déséquilibré les prix de vente par rapport à ceux pratiqués en Suisse, en particulier dans les pays de la zone euro. Calculé en euros, le chiffre d’affaires net du Groupe a progressé de 18.7%. Malgré les circonstances exceptionnelles, la stratégie à long terme de la politique d’ajustement des prix défensive est maintenue et prime sur une stratégie de bénéfices à court terme.

 

  • Le chiffre d’affaires net du Groupe augmente de 3.6% à CHF 4 248 mio à taux de change constants, ou de 2.2% à CHF 4 192 mio aux taux de change actuels. Calculé en euros, le Groupe affiche une croissance de 18.7%.
  • Dans le segment des Montres & Bijoux, y compris la Production, Swatch Group enregistre une croissance de 3.4% à taux de change constants, alors que les exportations de montres bracelets de l’industrie horlogère suisse sont en recul de –1.1% à fin mai.
  • Accélération de la croissance en mai et en juin 2015.
  • Résultat opérationnel de CHF 761 mio, en baisse de 8.3% par rapport au semestre de l’année précédente, en raison des récentes dérives des cours de change. La marge opérationnelle du Groupe atteint toutefois 18.2%.
  • La marge opérationnelle du segment Montres & Bijoux, y compris la Production, atteint 20.0%.
  • Le choc du franc suisse et les taux d’intérêts négatifs diminuent le résultat net du Groupe à CHF 548 mio, inférieur de 19.4% par rapport au premier semestre 2014.
  • Perspectives positives pour le second semestre, avec le lancement de nouveaux produits tels que la nouvelle Omega James Bond Edition, l’introduction de l’Omega Master Co-Axial avec certification METAS, de la Swatch Touch Zero One ainsi que de la Swatch NFC (Near Field Communication) comme moyen de paiement sans contact; et la mise en place de capacités supplémentaires chez Tissot pour leur modèle à grand succès T-Touch Expert Solar.
Une poursuite de la croissance très positive est attendue en monnaie locale.
Perspectives

Les perspectives du Groupe restent très bonnes dans l’ensemble des régions et segments. La Direction du Groupe table sur un deuxième semestre 2015 très fort, ce malgré le dilemme du franc suisse.

Les flux touristiques en Corée du Sud se stabiliseront après MERS et les ventes en Chine continentale et dans d’autres régions continueront de progresser en monnaie locale. Cette croissance est soutenue dans toutes les marques par les investissements marketing à grande échelle, par le réseau retail ainsi que par les nombreux lancements de nouveaux produits dans tous les segments.

La forte demande de consommation mondiale pour les montres suisses, quel que soit le segment, continue de se développer de manière très dynamique, particulièrement aussi dans le secteur des montres mécaniques.

Partant de ces considérations, et en se concentrant sur la fructueuse stratégie à long terme visant les gains de parts de marché, une poursuite de la croissance très positive est attendue en monnaie locale.

Haut de page