>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Talent et passion
Points de vue

Talent et passion

vendredi, 20 mai 2016
Fermer
Editor Image
Franco Cologni
Président du Comité Culturel de la FHH

“Le talent nécessite toujours de l’effort, de l’engagement, des heures passées à perfectionner un geste qui devient, jour après jour, un don.”

Entrepreneur dans l’âme, Franco Cologni, pourtant homme de lettres, s’est rapidement lancé dans les affaires pour devenir un personnage clé du groupe Richemont.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

L’horlogerie est avant tout une affaire de talent et de passion. C’est aussi une histoire d’Hommes. Cette année, une fois n’est pas coutume, c’est une femme, Anita Porchet, qui reçoit l’« Hommage au Talent ». Karl-Friedrich Scheufele reçoit quant à lui l’« Hommage à la passion ».

Je me suis souvent laissé dire que toute activité humaine n’avait que peu de portée sans un souffle pour la guider. Cette anima des Latins, ce supplément d’âme, comme aimait à le caractériser Bergson, donne en effet corps à des réalisations qui, véritablement, nous transportent. Or deux ingrédients semblent bel et bien indispensables pour l’entretenir : le talent et la passion. Mon ami Eugenio Zigliotto, infatigable journaliste horloger et fondateur du magazine Orologi da Polso, l’avait bien compris. C’est pourquoi, en 2007, il avait réuni des passionnés de la mesure du temps, comme lui, afin de concrétiser une veille idée qui lui trottait dans la tête : distinguer ces personnes émérites qui font l’horlogerie d’aujourd’hui. Qu’ils soient défricheurs de marchés ou spécialistes de l’échappement, hommes de sciences, artisans d’art ou pionniers du marketing, ces professionnel(le)s avaient, à ses yeux, droit à la reconnaissance de leurs pairs. De cette idée sont nés les prix « Hommage au talent » et « Hommage à la passion », distinctions ad personam, car l’horlogerie est avant tout une histoire d’Hommes.

Anita Porchet

Au sein du Comité culturel de la Fondation de la Haute Horlogerie, auquel j’ose croire apporter quelques lumières, comme l’a fait en son temps Eugenio, j’ai eu moult fois l’occasion de m’entretenir avec lui de ces prix et de leur pertinence. Ces questions d’alors ont aujourd’hui trouvé une réponse naturelle. Après la disparition de mon ami, la FHH a repris à son compte ces deux « Hommages », au talent et à la passion, comme son testament spirituel. Et il ne s’agit pas là d’un quelconque tribut aux liens qui nous unissaient, aussi forts fussent-ils. Non, si la Fondation va décerner cette année ces récompenses pour la quatrième année consécutive, c’est parce que ces prix répondent à une juste cause. Ils permettent de distinguer des personnalités véritablement hors du commun. Des hommes et des femmes dont les talents et les passions ont d’ores et déjà laissé une trace dans l’horlogerie contemporaine. Quoi de plus juste que de leur rendre hommage et honneur ?

Karl-Friedrich Scheufele
Karl-Friedrich Scheufele

À la Cité du Temps de Genève, un lieu chargé d’histoire qui se prête admirablement à ce genre de cérémonie, la FHH distingue cette année la « passion » Karl-Friedrich Scheufele, le coprésident de Chopard qui a redonné toutes ses lettres de noblesse manufacturière à la Maison. La Fondation honore également le « talent » d’Anita Porchet, émailleuse d’art qui a largement contribué à la renaissance de cet artisanat prestigieux dans les sphères horlogères. Fait relativement rare dans cet univers et qui mérite également d’être souligné, c’est une femme qui a reçu ce prix. Alors pour une fois que l’on peut céder à une exubérance de bon aloi, allons-y franchement : vive les femmes !

Haut de page
Ces merveilles joaillières qui donnent l’heure
Nouveautés
Ces merveilles joaillières qui donnent l’heure
lundi, 21 août 2017
Victoria Townsend
7 min de lecture
2
P. Pruniaux
Nouveautés
Patrick Pruniaux CEO d’Ulysse Nardin
vendredi, 18 août 2017
La rédaction
1 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5