>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Temps de pendule
Nouveautés

Temps de pendule

jeudi, 17 août 2017
fermer
Editor Image
Roberta Naas
Journaliste

“La vie est une question de temps, de ce qu’on en fait et comment on l’utilise.”

Roberta Naas est une journaliste chevronnée dans le monde de l’horlogerie avec plus de 32 années d’expérience à son actif. Elle est également auteure de six livres sur les montres et le temps ainsi que fondatrice de www.atimelyperspective.com.

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

Elle est partout ! Où que l’on regarde, sur son écran d’ordinateur, sur son téléphone ou sur le four de la cuisine. Elle ? L’indication de l’heure. Et pourtant, quelques irréductibles ne peuvent résister à la beauté et à l’allure des pendules, objets d’art et de plaisir.

Depuis l’aube de l’humanité, nous avons essayé de décompter et maîtriser le temps. Alors qu’il ne cesse de nous échapper, nombre d’horlogers ont trouvé le moyen d’indiquer l’heure autrement que sur une montre de poignet et d’une manière suffisamment attirante pour nous aider à ralentir la course de temps, ne serait qu’un instant. Les pendules font depuis bien longtemps partie de l’histoire horlogère, passant des beffrois aux tables, des parois aux bureaux. Cette année, plusieurs Maisons parmi les plus talentueuses ont dévoilé des objets d’art allant de la petite pendule de table à l’horloge imposante, autant de beautés uniques en leur genre.

Automate Van Cleef & Arpels Fée Ondine
Automate Van Cleef & Arpels Fée Ondine
Automate Van Cleef & Arpels Fée Ondine

L’horloge la plus impressionnante dévoilée cette année vient de chez Van Cleef & Arpels qui  présentait au dernier Salon International de Haute Horlogerie de Genève un automate Fée Ondine Objet Extraordinaire. Cette remarquable réalisation est une création unique qui réunit avec la plus grande dextérité l’univers des automates, celui de la micromécanique de précision et le monde de la nature dans une orchestration délicieuse où mouvements et élégance se confondent. Pour cette horloge, Van Cleef & Arpels a travaillé avec l’automatier François Junod aussi bien qu’avec des artisans joailliers et horlogers. Pour l’essentiel, un cœur mécanique d’une haute complexité motorise cet automate animé où l’on voit une fée sculptée prendre vie sur une feuille de nénuphar ondulant. Sur cette feuille, deux fleurs de nénuphar dont la première éclot pour dévoiler un papillon battant des ailes pour mieux se refermer à mesure que s’écoule cette scène idyllique et champêtre.

La base en ébène de la pendule sert de support à l’indication de l’heure. Au-dessus, le nénuphar est constitué de lamelles permettant l’ondulation de la feuille, lamelles gravées, émaillés, striées d’argent et incrustées de diamants et de saphirs roses pour les gouttes d’eau. Sur cette feuille de nénuphar prend place une fée en or blanc, sculptée en position assise, habillée d’une robe de saphirs avec un visage réalisé en aigue-marine. Ses ailes délicates présentent un émail plique-à-jour. A proximité se trouvent deux fleurs de nénuphar réalisées en argent, émail, or et diamants avec, également, des incrustations de saphirs jaunes et orange au centre. La plus imposante des deux, qui éclot au tournant de l’heure, dévoile un papillon en or blanc serti de diamants et de saphirs roses dont les ailes sont ornées d’opale australienne blanche.

A la base de cette pendule, base plaquée en ébène, on retrouve une petite coccinelle en ors rose et jaune ornées de diamants et de rubis en serti mystérieux, technique propre à Van Cleef & Arpels. Le déplacement de la coccinelle sert à indiquer l’heure. Un mécanisme d’automate à remontage manuel « motorise » ce magnifique objet qui s’anime au passage de l’heure et à la demande. Pleinement remontée, la réserve de marche est suffisante pour cinq cycles complets d’une animation qui dure 50 secondes. La pendule offre des heures rétrogrades et huit jours d’autonomie. Le spectacle offert par cette Fée Ondine est d’ailleurs à ce point enchanteur qu’on en oublierait presque qu’à la base, il s’agit bel et bien d’un objet servant à indiquer l’heure.

Patek Philippe The Hour Circle
Patek Philippe The Hour Circle
Patek Philippe Pendulette circulaire

De son côté, Patek Philippe a suivi une toute autre intuition en dévoilant cette année une série de pendulettes de table baptisées « L’Heure Circulaire » (The Hour Circle) dont chacune peut être considérée comme un véritable chef-d’œuvre. Ces Hour Circle de Patek Philippe sont un hommage au cercle des heures sur les cadrans et à la rotation des rouages constituant les mouvements de pendulerie. En quelques mots, le design de cette horloge est un jeu de cercles concentriques conforme au principe du Bauhaus selon lequel la fonction dicte la forme. Chacune de ces pendulettes offre l’heure sur un cadran positionné horizontalement sur le dessus, seulement visible d’en-haut. Vues de côté, elles représentent de magnifiques objets en forme de dôme, décorés avec finition en émail flinqué selon des coloris qui vont de l’orange melon au rose pastèque en passant par un bleu brillant. Les faces du dôme sont en argent guilloché selon un motif grain d’orge rayonnant offrant une profondeur et une luminosité peu communes à l’émaillage qui les recouvre. Les aiguilles feuille et la couronne à deux niveaux accentue la courbe élégante du boîtier. Chaque pendulette est dotée du Calibre 17’’, mouvement mécanique pour horloge de table qui se remonte par un moteur électrique. (Prix sur demande)

Jaeger-LeCoultre Atmos 568 by Marc Newson
Jaeger-LeCoultre Atmos 568 by Marc Newson
Jaeger-LeCoultre Atmos 568 par Marc Newson

Dans une approche nettement plus moderne, Jaeger-LeCoultre présentait cette année une version on ne peut plus contemporaine de sa fameuse pendule Atmos (qui fonctionne grâce aux variations de pression de l’air) réalisée en collaboration avec l’australien Marc Newson. Ce n’est pas la première fois que la marque travaille en partenariat avec ce designer. La nouvelle Atmos 568 par Marc Newson est réalisée dans un cristal de Baccarat, si ouvert et transparent que le mécanisme à quantième perpétuel de la pendule semble flotter dans l’espace. C’est seulement en examinant l’arrière de la pendule que l’on peut observer les quatre points d’attache du mouvement, totalement reconsidéré pour s’adapter à ce nouveau « châssis ». La pendule présente les heures, minutes, mois et phases de lune perpétuelles ($ 26’800.-).

Jacob & Co Horloge de table
Jacob & Co Horloge de table
Jacob & Co. Pendule de table Astronomia

Pour réaliser cette pendule de table Astronomia, la Maison a repris le concept hautement convoité de sa montre-bracelet du même nom qui affiche sur son cadran la lune, les planètes et le soleil. Cette pendule de 130 mm de diamètre est réalisée en acier inoxydable avec inserts en aventurines et cristaux de roche. Une véritable pierre de météorite a également été intégrée à l’habillage en conformité avec le concept même de ce garde-temps. Cette beauté est animée par le mouvement à remontage manuel Jacob & Co. JCAM17 constitué de 380 composants en révolution constante ($ 120’000.-).

Dans une deuxième partie, nous présenterons d’autres pendules réalisées cette année par des Maisons tout aussi soucieuses de faire honneur à cette mesure du temps directement héritée et inspirée des anciens.

Haut de page