>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Thomas Prescher étonne encore
Actualités

Thomas Prescher étonne encore

lundi, 19 juillet 2010
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Il avait presque habitué la communauté horlogère à ne plus s’étonner de ses garde-temps de l’impossible. Thomas Prescher n’en réussit pas moins le tour de force d’impressionner avec son Tourbillon Triple Axe Régulateur.

Un tourbillon à trois axes est extrêmement rare ; un tourbillon trois axes en montre-bracelet l’est encore plus ; quant à un tourbillon volant trois axes régulateur, il s’agit là d’une prouesse technique que Thomas Prescher a relevée pour en faire une première mondiale. Lorsqu’en 2003, Thomas Prescher a présenté son tourbillon volant double axe en montre de poche, un de ses collègues lui a mentionné qu’un tourbillon double axe était tout simplement impossible à réaliser dans l’espace restreint d’une montre-bracelet. Défi que l’horloger ne pouvait laisser sans réponse. Un an plus tard, il arrivait ainsi avec sa célèbre trilogie de tourbillons à un, deux et trois axes, les trois, bien évidemment réalisés en montre-bracelet. Mais Thomas Prescher ne pouvait assurément pas en rester là comme il le démontre aujourd’hui.

« Un tourbillon normal est soutenu par des ponts au-dessus et au-dessous qui généralement obstruent partiellement la vision du mécanisme, peut-on lire dans la documentation du modèle. Bien que cela soit beaucoup plus difficile à réaliser, Thomas Prescher a choisi de réaliser un tourbillon triple axe complètement volant, c’est-à-dire seulement soutenu sur l’un de ses côtés si bien que le ballet cinétique du tourbillon trois axes est parfaitement visible. Une visibilité encore renforcée par l’utilisation d’engrenages coniques pour l’entraînement du tourbillon, une solution propre à Thomas Prescher. »

Tourbillon Triple Axe Régulateur © Thomas Prescher
Tourbillon Triple Axe Régulateur © Thomas Prescher
Quand l’horlogerie devient un art

Autre spécificité ce modèle : pour assurer suffisamment d’énergie à l’échappement et même si le tourbillon lui-même est extrêmement léger avec, notamment, des vis pesant moins d’un millième de gramme (!), Thomas Prescher a intégré un mécanisme de force constante à l’intérieur de la cage du tourbillon (système Jeanneret) qui tourne autour du premier axe et transmet l’énergie à raison de six fois pas seconde, à chaque battement du spiral.

Pour ce qui est de l’affichage, le tourbillon triple axe assure une rotation complète en une heure, servant d’indicateur des minutes, alors que les secondes et minutes se lisent dans des sous-cadrans de cette montre régulateur. « A ce niveau de sophistication micromécanique et de miniaturisation, l’horlogerie cesse d’être un exercice de mesure du temps pour devenir un art », conclut fort justement le dossier de présentation.

Haut de page