>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

« Time to Move » dévoile les nouveautés 2019 de Swatch Group
Evénements

« Time to Move » dévoile les nouveautés 2019 de Swatch Group

mardi, 21 mai 2019
fermer
Editor Image
Fabrice Eschmann
Journaliste indépendant

“Il faut se méfier des citations sur Internet !”

« Une grande histoire aux multiples auteurs : ainsi en est-il de la vie. Ainsi en va-t-il aussi de l’horlogerie. Sans rencontres, point d’histoire. »

Lire plus

CLOSE
8 min de lecture

C’est en leurs manufactures – sauf pour Glashütte Original, qui recevait dans un grand hôtel de Genève – que les marques de Swatch Group ont dévoilé leurs nouveautés 2019. Chaque présentation était ainsi suivie d’une visite des ateliers. De quoi faire comprendre la complexité de réalisations imprégnées de l’ADN des Maisons.

Glashütte Original Senator Chronomètre Tourbillon Édition Limitée

Pour la toute première fois, la manufacture saxonne réussit à combiner un tourbillon volant avec un stop-seconde, une fonction de mise à zéro et une détente minute pour garantir une mise à l’heure exacte. Deux brevets concernent ce développement. Lorsque la couronne est tirée, l’aiguille des secondes positionnée sur la cage de tourbillon s’arrête. En tirant une fois encore, elle vient se placer à zéro. Il est alors possible de régler l’aiguille des minutes, laquelle avance par sauts successifs. Cette pièce de 42 mm de diamètre en platine est limitée à 25 exemplaires.

Senator Chronomètre Tourbillon Édition Limitée © Glashütte Original
Senator Chronomètre Tourbillon Édition Limitée © Glashütte Original
Glashütte Original PanoInverse Édition Limitée

Typique de l’horlogerie allemande, la platine trois quarts de cette PanoInverse a été retournée, de manière à laisser apparaître le balancier-spiral côté cadran. Cette nouveauté arbore ainsi un double-coq – également spécifique à la tradition allemande – ainsi qu’un « pont papillon » de balancier de toute beauté. En plus de présenter l’heure, les minutes et la petite seconde, la montre dispose d’un affichage de la réserve de marche et d’un stop-seconde. Édition limitée à 25 exemplaires.

PanoInverse Édition Limitée © Glashütte Original
PanoInverse Édition Limitée © Glashütte Original
Omega Speedmaster Apollo 11 50th Anniversary Limited Edition in Stainless Steel

Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong et Buzz Aldrin quittèrent l’aigle pour devenir les premiers humains à se fouler un autre astre. C’est lors de cette mission légendaire que la Speedmaster est devenue la première montre portée sur la lune. Pour commémorer ce moment et le 50e anniversaire d’Apollo 11, Omega a créé cette nouvelle édition limitée de 6’969 exemplaires. Alors que le boîtier de 42 mm a été façonné en acier inoxydable, la lunette est en or 18 carats Moonshine™ poli, un nouvel alliage exclusif en attente de brevet, d’une teinte plus pâle que l’or jaune. À 9 h, le cadran de la petite seconde est texturé au laser. Certifiée Master Chronometer.

Speedmaster Apollo 11 50th Anniversary Limited Edition in Stainless Steel © Omega
Speedmaster Apollo 11 50th Anniversary Limited Edition in Stainless Steel © Omega
Omega De Ville Trésor Édition 125e Anniversaire

En 1894, les frères Brandt révolutionnent le marché en lançant un nouveau mouvement : le calibre 19 lignes. Produit en série à l’aide de méthodes inédites, ce moteur est baptisé « Omega ». En 1903, son succès est tel que la société Louis Brandt est renommée OMEGA Watch Co. Pour les 125 ans de ce mouvement, Omega lance une édition spéciale de la De Ville, rehaussée de détails uniques : cadran en émail rouge, auquel répond au dos du boîtier un médaillon en or jaune entouré d’une gravure décorative réalisée en damasquinage. Certifiée Master Chronometer.

De Ville Trésor Édition 125e Anniversaire © Omega
De Ville Trésor Édition 125e Anniversaire © Omega
Blancpain Fifty Fathoms Automatique

Blancpain réinterprète sa Fifty Fathoms, la montre de plongée iconique qui a inspiré le genre depuis son lancement en 1953. L’édition 2019 conserve le caractère sportif et racé de ses pairs, auquel elle ajoute une touche chic et high-tech avec un boîtier en or rouge et un cadran en céramique bleue. Dotée d’un boîtier de 45 mm de diamètre et étanche à 300 mètres, cette nouveauté bat au rythme du mouvement 1315. En or également, la masse oscillante apparaît au dos à travers un fond saphir, une prouesse pour une montre de plongée.

Fifty Fathoms Automatique © Blancpain
Fifty Fathoms Automatique © Blancpain
Blancpain Villeret GMT Date

En 2018, Blancpain avait présenté un calendrier complet dans la collection Villeret. De manière générale, la marque a jusqu’ici associé la fonction GMT à des calendriers complexes. Avec cette pièce, elle a souhaité remettre cette complication à l’honneur mais accompagnée d’un quantième simple. Emblématique du classicisme Blancpain, la collection Villeret accueille donc ce nouveau membre, dont le mouvement automatique 5A50 est doté d’une réserve de marche de quatre jours et d’un spiral en silicium. Cette montre est assortie d’un bracelet en or « Mille Maille ». Présenté pour la première fois en 2010, ce développement arbore des maillons plus petits de 3 centièmes de millimètre à chaque rangée. Du grand art !

Villeret GMT Date © Blancpain
Villeret GMT Date © Blancpain
Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395

Pour cette nouveauté, Breguet a choisi de squeletter son mouvement à tourbillon extra-plat de 3 mm d’épaisseur. La finesse extrême de ce calibre 581 avait déjà poussé la Manufacture à revoir la conception du tourbillon : la cage en titane engrène directement avec le train de rouages et non par l’intermédiaire d’un pignon placé à la base. De plus, l’échappement en silicium adopte une construction coudée spécifique, laquelle permet un gain de place important. Une structure très rare, que Breguet est la seule à produire en série. Ici, la platine et les ponts en or ont encore été évidés, de manière à dévoiler l’anatomie mécanique du mouvement. Toute la difficulté de l’entreprise consiste à enlever le plus de matière possible tout en conservant les propriétés techniques des différents composants.

Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395 © Breguet
Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395 © Breguet
Breguet Reine de Naples Jeux d’Azur

Il se murmure que la demande provient directement de la présidente du Groupe. On n’a en effet pas l’habitude d’une Reine de Naples aussi moderne, en acier avec cadran laqué bleu assorti à un bracelet en denim. Pour une lecture de nuit, une matière luminescente – bleue dans l’obscurité – illumine les aiguilles. Sur le fond, le saphir transparent dévoile le calibre 591C et sa masse oscillante en or massif guilloché. L’utilisation du silicium aux propriétés amagnétiques, pour l’échappement et le spiral, contribue à la précision et à la fiabilité du mouvement.

Reine de Naples Jeux d’Azur © Breguet
Reine de Naples Jeux d’Azur © Breguet
Jaquet Droz Magic Lotus Automaton

Jaquet Droz est la dernière marque à perpétuer la tradition des automates. On se souvient de la Bird Repeater (2012) et de la Charming Bird (2015), la seule montre-bracelet au monde à arborer un oiseau chanteur. Cette nouvelle création, objet de quatre demandes de brevet, possède le cadran le plus sophistiqué jamais réalisé par la manufacture. Sur demande, le disque mobile représentant la mare se met à tourner durant quatre longues minutes. Celui-ci entraîne à son tour deux animations : la carpe ondoie de la queue tout en faisant mine de sauter hors de l’eau, tandis que le cœur du lotus se pare d’une nouvelle pierre chaque fois qu’il se dérobe aux regards. À 8 h, une libellule se pose lentement sur la feuille de nénuphar. Captivant.

Magic Lotus Automaton © Jaquet Droz
Magic Lotus Automaton © Jaquet Droz
Jaquet Droz Grande Seconde Skelet-One Céramique

Présentée en 2018, la version squelette de la Grande Seconde a marqué une rupture car pour la première fois dispensée de cadran. Aujourd’hui, elle revient en association avec un matériau qui lui confère un supplément de modernité : un boîtier en céramique, d’un diamètre de 41,5 mm. Les connaisseurs noteront que la platine du mouvement s’étire jusqu’au tour de boîte, ainsi dépourvue d’un cercle d’emboîtage. Avec cette nouvelle construction, le train de rouages est intégralement suspendu, seulement fixé aux ponts squelettés qui traversent le mouvement.

Grande Seconde Skelet-One Céramique © Jaquet Droz
Grande Seconde Skelet-One Céramique © Jaquet Droz
Harry Winston Histoire de Tourbillon 10

Pour le dixième et dernier chapitre de cette Histoire de Tourbillon, Harry Winston a vu les choses en grand : quatre tourbillons effectuant une rotation en 36 secondes sont reliés à une série de trois différentiels au centre de la pièce. Large de 53,30 mm et épais de 39,10 mm, le boîtier est disponible en platine, en or rouge ou en or gris. La première version est unique, tandis que les deux autres sont limitées à 10 exemplaires. Ce sont ainsi 10 ans d’aventure, en collaboration avec CompliTime, qui se terminent en apothéose.

Histoire de Tourbillon 10 © Harry Winston
Histoire de Tourbillon 10 © Harry Winston
Harry Winston Premier Precious Micromosaic Automatic 36mm

Depuis sa création en 1989, la collection Premier a été désignée pour mettre en valeur les Métiers d’Art. Pour cette nouveauté, c’est à Ravenne, Italie, que les artisans d’Harry Winston sont allés chercher l’inspiration. Capitale de l’Empire romain au Ve siècle, puis de l’Italie byzantine au VIIIe siècle, la ville porte l’art de la mosaïque à des niveaux sans précédent. Quatre modèles faits main prennent ainsi vie au travers de couleurs vives et de fragments de verre translucides et opaques. Après un passage au four pour fixer le verre à la base, la surface est polie jusqu’à briller telle une pierre précieuse. Les modèles Premier Precious Micromosaic sont disponibles en or blanc ou or rose 18 carats, limités chacun à 30 exemplaires.

Premier Precious Micromosaic Automatic 36 mm © Harry Winston
Premier Precious Micromosaic Automatic 36 mm © Harry Winston
Haut de page