>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Tom Ford : « Une montre doit être discrète ! »
Histoires de montres

Tom Ford : « Une montre doit être discrète ! »

lundi, 26 décembre 2016
Par Frank Rousseau
Fermer
Frank Rousseau

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

Costume impeccable, barbe savamment rasée, Tom Ford est un dandy qui a toujours su conjuguer la mode sous différentes formes. Artiste complet, le designer texan est aussi un homme qui aime se transcender avec le cinéma. Rencontre.

Après l’excellent A Single Man, voici Nocturnal Animal. Pour ce second long-métrage en qualité de réalisateur, Tom Ford, qui a décroché le Lion d’argent du Grand Prix du jury de la Mostra de Venise, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Génial Midas du XXIe siècle capable de transformer en or tout ce qu’il touche, Mister Ford n’a pourtant toujours pas lancé de montres avec sa propre estampille. Question de temps…

Pensez-vous être un animal nocturne ?

J’en suis définitivement un ! (rires) Cela m’a d’ailleurs tourmenté toute mon existence. Comme tous les créatifs, j’ai toujours le cerveau en ébullition. Du coup, je dors mal et je dois prendre des somnifères pour m’assoupir. Cela dit, j’aime travailler au cœur de la nuit. C’est calme, reposant. D’ordinaire, je dors trois heures par nuit. Quatre ou cinq parfois. Mais avec trois heures de sommeil, je suis parfaitement opérationnel.

Vous nous parlez du temps. Quelle relation entretenez-vous avec les montres ?

Je n’en possède pas beaucoup chez moi. Mais voyez-vous, j’aime beaucoup porter en ce moment cette petite montre Tank de Cartier parce que dans le monde d’aujourd’hui nous tapons beaucoup sur des claviers. J’ai constaté que chaque fois que je tapais avec une montre plus volumineuse j’étais entravé dans ma façon d’écrire. Du coup, cela m’amenait à toujours la retirer. Bref, cette montre, je ne la sens pas au poignet. Je la porte au quotidien. Elle est légère et discrète.

Tom Ford
Tom Ford
Vous avez créé des lunettes, des vêtements, des parfums mais bizarrement pas de montres !

En fait, j’ai dessiné des montres pour Gucci, notamment, et pour quelques autres marques. Mais un jour, j’espère bien pouvoir créer ma propre marque de montres.

En attendant, vous avez récemment « repensé » l’Apple Watch ?

Oui ! J’aime bien cette montre high-tech pour les services qu’elle peut me rendre, mais je n’aime pas la mettre à mon poignet. J’ai donc trouvé un moyen de l’accessoiriser. Comment ? En remplaçant le bracelet par une sorte de boîtier rattaché à une chaîne. Quand vous en avez besoin, vous sortez votre Apple Watch de la petite poche de votre gilet. Un peu à l’image des montres à gousset au XIXe siècle. J’aime cette union de l’ancien et du moderne.

Tom Ford
Tom Ford
Vous cachez votre montre, mais vous aimez mettre en valeur vos boutons de manchette !

C’est amusant, quand j’ai des amis qui viennent me rendre visite au Nouveau-Mexique, où je possède un ranch, je suis littéralement recouvert de bijoux avec des turquoises. Notamment d’énormes bracelets que j’essaie de dissimuler sous des vestes. Quand je les porte au Nouveau-Mexique, cela colle parfaitement avec le lieu. En revanche en dehors, cela jure. Du coup, j’aime me rabattre sur des boutons de manchette. Je trouve que cela « accessoirise » bien une tenue. D’ordinaire, je n’aime pas perdre mon temps, que se soit pour m’habiller ou pour le reste, mais les boutons de manchette, même si c’est laborieux à mettre, cela ne me pose pas de problème. Cela fait partie des choses que tout homme chic devrait porter. Je sais, cela fait un peu old fashion, mais c’est tellement classe !

On imagine aisément les 10 000 costumes cachés dans votre dressing !

Détrompez-vous ! Je vais vous faire une confidence. Quand je voyage, c’est avec un bagage de cabine. Je mets le même costume. Mais bon, j’avoue posséder beaucoup de costumes, mais ils se ressemblent pratiquement tous. C’est un peu comme un uniforme. Quand je suis aux États-Unis toutefois, je porte une chemise de cow-boy, une paire de santiags, un jean et parfois un tee-shirt. En fait, je possède plus de vestes de soirée, genre smoking, que de costumes à part entière.

Tom Ford
Tom Ford
Quels sont, selon vous, les éléments indispensables de la tenue d’un gentleman ?

La base, c’est le costume. Il faut qu’il soit noir, bien coupé, bien cintré, sans faux plis. Les chemises devront être blanches. Bien ajustées au niveau de l’encolure. Le tissu de qualité. Tombant impeccablement. La ceinture ne devra pas être trop longue et si possible assortie au cuir des chaussures. Ces dernières seront noires, bien cirées et bien lacées. Les chaussettes seront noires également et pas trop épaisses. La pochette, elle, sera blanche et les lunettes que vous aurez sur le nez devront être sans traces de doigt et si possible ne pas cacher vos yeux. Sans oublier la montre. Elle doit être discrète, pas tape-à-l’œil ! Oubliez de vouloir en mettre plein la vue en l’arborant comme le symbole de votre insolente réussite. Elle sera faite d’un matériau noble avec bracelet cuir. Pas de couleur criarde, s’il vous plaît ! La touche finale : le parfum. Pas trop sucré. Pas trop boisé. Il devra « incarner » l’homme que vous êtes tout en délivrant un certain message. Prendre soin de son apparence doit faire partie intégrante de sa personnalité. D’ailleurs, pour en revenir aux montres, je pense qu’il est important qu’elles correspondent à une activité donnée. Mettre une montre de plongée au poignet alors qu’on porte un smoking, cela détonne. À moins de s’appeler James Bond ! Mais là, c’est une autre histoire.

Tom Hanks
Interview
10 minutes avec « Captain » Hanks
jeudi, 24 novembre 2016
Frank Rousseau
10 min de lecture
Interview
Eva Green : «Je déteste les montres !»
jeudi, 20 octobre 2016
Frank Rousseau
7 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Masterpieces
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5