>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Tourbillons à foison
Modes & Tendances

Tourbillons à foison

vendredi, 11 septembre 2020
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
8 min de lecture

Ils sont partout, en version « simple », volants, à plusieurs axes, intégrés dans des mouvements squelette, conjugués avec d’autres complications. En matière de graal horloger, le tourbillon reste roi.

Une montre de belle horlogerie n’en serait-elle pas une sans un tourbillon ? Si l’on en croit la multiplication des modèles qui en sont dotés, on pourrait presque le croire. D’autant qu’il s’agit là d’une complication qui, finalement, n’en est pas une, dans la mesure où aucun tourbillon ne représente une véritable fonction si ce n’est, parfois, d’entraîner une petite seconde. Ce type de régulation peut donc se justifier par soi-même, dans un souci de parfaite chronométrie, ou intégrer des mécanismes complexes. Sans juger de sa réelle utilité dans une montre-bracelet, le tourbillon reste effectivement l’expression même d’une horlogerie mécanique qui met son cœur à nu. Opération dont la fascination est intacte.

Audemars Piguet Code 11.59 Tourbillon Volant Chronographe Automatique

Audemars Piguet continue de développer sa collection 11.59. Après les différentes tonalités présentées cet été, la manufacture arrive avec un modèle Tourbillon Volant Chronographe Automatique avec retour en vol. C’est la première fois que la Maison propose cette combinaison de complications, parfaitement mises en valeur dans un boîtier en or gris avec cadran ajouré. Les compteurs de chronographe sont également évidés pour révéler le nouveau calibre 2952.

Code 11.59 Tourbillon Volant Chronographe Automatique © Audemars Piguet
Code 11.59 Tourbillon Volant Chronographe Automatique © Audemars Piguet
Bovet Virtuoso VIII Chapter Two

C’est dans une configuration originale que Bovet 1822 présentait sa nouvelle Virtuoso VIII Chapter Two lors des Geneva Watch Days. Dans un boîtier incliné, de type écritoire, la Maison intègre ainsi un mouvement doté d’un tourbillon double face brevet qui jouit d’une impressionnante autonomie de 10 jours avec un seul barillet. Les deux cadrans en aventurine, l’un pour la réserve de marche et l’autre pour la grande date, complètent ce dispositif tout en force mécanique.

Virtuoso VIII Chapter Two © Bovet 1822
Virtuoso VIII Chapter Two © Bovet 1822
Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat Automatique 5367

L’esthétisme au service de la mécanique : tout, dans cette pièce, est fait pour donner au tourbillon un décor digne de ce nom. Ce modèle est ainsi paré d’un cadran en émail Grand Feu d’un bleu intense avec un tour d’heure légèrement excentré de manière à laisser plus de place à l’organe oscillant. Quant au tourbillon, logé dans un mouvement extra-plat d’à peine 3 mm de hauteur, il se pare d’une barrette très graphique anglée à la main et surmontée d’un spinelle.

Classique Tourbillon Extra-Plat Automatique 5367 © Breguet
Classique Tourbillon Extra-Plat Automatique 5367 © Breguet
Bulgari Octo Roma Tourbillon Sapphire Malachite

Lancée en 2019 dans une version bleue avec un boîtier en or rose sablé, l’Octo Roma Tourbillon Sapphire se présente désormais dans un boîtier en platine de 44 mm avec lunette et cornes serties de diamants taille baguette. Sa carrure, au lieu d’être en saphir transparent comme pour la version précédente, est désormais en malachite, tout comme les index des heures, qui s’étendent comme des tentacules verts au-dessus d’un calibre entièrement squeletté.

Octo Roma Tourbillon Sapphire Malachite © Bulgari
Octo Roma Tourbillon Sapphire Malachite © Bulgari
Franck Muller Vanguard Revolution 3 Squelette

Avec cette pièce squelette, Franck Muller réalise une mécanique complexe, entièrement dédiée au tourbillon à trois axes qui trône en majesté à 6 h sous un dôme en saphir. La vitesse de rotation des cages a été réglée sur 1 minute, 8 minutes et 60 minutes avec indicateurs rétrogrades de progression de rotation pour les deux cages les plus lentes. L’autonomie du mouvement est à l’avenant avec une réserve de marche de 10 jours, affichée à 12 h.

Vanguard Revolution 3 Squelette © Franck Muller
Vanguard Revolution 3 Squelette © Franck Muller
Girard-Perregaux Cosmos Infinity

Présentée en 2019, la Cosmos de Girard-Perregaux revient sur le devant de la scène dans une version Infinity au cadran paré d’onyx. On y retrouve les trois complications emblématiques du modèle : un tourbillon dont la cage est maintenue par un pont « Neo », signature de la Maison, un globe terrestre effectuant une rotation en 24 heures et un globe céleste dont la rotation correspond au jour sidéral, de 4 minutes plus court que le jour civil moyen.

Cosmos Infinity © Girard-Perregaux
Cosmos Infinity © Girard-Perregaux
Glashütte Original PanoLunar Tourbillon

Cette montre est une réédition d’un modèle lancé en 2013. Équipé d’un tourbillon volant 1 minute porteur de la petite seconde, le calibre 93-12 anime les fonctions horaires assorties d’une grande date et de l’indication des phases de lune. Pour cette édition en platine limitée à 25 pièces, Glashütte Original a porté un soin tout particulier au cadran en or, dont l’agencement asymétrique « Pano », avec son cadran horaire décentré, est délicatement gravé main.

PanoLunar Tourbillon © Glashütte Original
PanoLunar Tourbillon © Glashütte Original
Hermès Arceau Lift Répétition Minutes

Avec cette montre Arceau aux attaches asymétriques, Hermès transpose ce modèle à complications dans l’univers du cheval qui lui est cher. Sur le cadran laqué, une découpe au profil équestre qui accompagne la courbe du boîtier laisse admirer le mécanisme de la répétition minutes à double timbre. Cette complication s’accompagne d’un tourbillon volant lové dans l’encolure du cheval que l’on découvre dans une ouverture ronde à 6 h.

Arceau Lift Répétition Minutes © Hermès
Arceau Lift Répétition Minutes © Hermès
IWC Portugieser Tourbillon Rétrograde Chronographe

Ce modèle Portugieser, qui s’inspire des chronomètres de marine au niveau tant de la lisibilité que de la précision, allie un tourbillon volant 1 minute, un affichage rétrograde de la date et un chronographe flyback. Ce dernier affiche les heures et les minutes, mesurées dans un seul totaliseur à 12 h. De plus, grâce au stop-tourbillon, ce garde-temps peut être totalement arrêté, ce qui permet de régler l’heure avec une précision à la seconde.

Portugieser Tourbillon Rétrograde Chronographe © IWC
Portugieser Tourbillon Rétrograde Chronographe © IWC
Louis Vuitton Tambour Curve Tourbillon Volant Poinçon de Genève

Tout a été repensé pour cette nouvelle Tambour estampillée Poinçon de Genève. Le boîtier, avec sa carrure galbée, est réalisé en CarboStratum®, matériau composite en carbone propre à la Maison. Quant au mouvement, il se caractérise par des ajourages géométriques qui « poussent » l’œil vers la cage du tourbillon volant avec sa forme inspirée du fameux monogramme Louis Vuitton, dont les initiales stylisées sont intégrées au mouvement.

Tambour Curve Tourbillon Volant Poinçon de Genève © Louis Vuitton
Tambour Curve Tourbillon Volant Poinçon de Genève © Louis Vuitton
Parmigiani Fleurier Toric Tourbillon Slate

Lors du récent salon en ligne Watches & Wonders, Parmigiani Fleurier a présenté sa Toric Tourbillon Slate au boîtier en or inspiré des colonnes doriques de l’Antiquité grecque. Le tourbillon volant 60 secondes, porteur de la petite seconde, apparaît dans une ouverture à 7 h du cadran gris ardoise entièrement guilloché en motif grain d’orge. Le contraste joue pleinement sur ce modèle dont le classicisme fait ressortir la technicité de son régulateur.

Toric Tourbillon Slate © Parmigiani Fleurier
Toric Tourbillon Slate © Parmigiani Fleurier
Piaget Altiplano Tourbillon green

En 2017, Piaget célébrait le 60e anniversaire de son calibre 9P ultra-plat en présentant une montre Altiplano Tourbillon Volant elle aussi extra-plate avec son mouvement 670P de 4,70 mm de hauteur. Aujourd’hui, la Maison propose aux amateurs de personnaliser ce modèle en leur offrant de choisir entre différentes options de taille, de boîtier, de cadran, de bague entourant le tourbillon, de bracelet et de boucle.

Altiplano Tourbillon green © Piaget
Altiplano Tourbillon green © Piaget
Ulysse Nardin Blast rose gold

Ulysse Nardin a été sensible aux formes « sculptées » avec sa nouvelle Blast. Inspirée du fuselage des avions furtifs, elle se veut l’incarnation de son époque avec ses lignes masculines musclées. Digne héritière de la ligne Executive, dont la transparence est ici soulignée par un « X » intégré aux ponts traversants, cette montre est équipée d’un tourbillon automatique en silicium cadencé à 2,5 Hz avec micro-rotor logé sur le barillet pour une réserve de marche de trois jours.

Blast rose gold © Ulysse Nardin
Blast rose gold © Ulysse Nardin
Vacheron Constantin Traditionnelle tourbillon

Vacheron Constantin propose pour la première fois un tourbillon automatique destiné aux poignets féminins. Les meilleurs atouts de cette nouvelle montre tiennent à ses proportions harmonieuses avec un boîtier de 39 mm en or rose serti de diamants, à sa douce féminité assurée par un cadran en nacre irisée et à sa précision sans faille grâce au calibre manufacture 2160 cadencé à 2,5 Hz pour une autonomie de trois jours.

Traditionnelle tourbillon © Vacheron Constantin
Traditionnelle tourbillon © Vacheron Constantin
Haut de page