>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2021 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Ulysse Nardin et ses bracelets en filet de pêche recyclé
Actualités

Ulysse Nardin et ses bracelets en filet de pêche recyclé

mercredi, 25 novembre 2020
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Ulysse Nardin alerte sur la pollution marine au plastique et s’inscrit concrètement dans l’économie circulaire en recyclant des filets de pêche pour son nouveau bracelet adaptable sur plusieurs de ses modèles.

Pour sceller son engagement vers un luxe durable et la préservation du monde marin, la Maison horlogère Ulysse Nardin façonne son premier bracelet issu de filets de pêche recyclés et transmet le message d’alerte du nageur aventurier Ben Lecomte. Ce dernier rejoint ainsi les ambassadeurs de la Maison, également appelés les « Ulysses ». Chaque année, neuf millions de tonnes de plastique sont rejetées en mer. Ben Lecomte est un témoin de premier plan de cette invasion : « J’ai observé l’impact du plastique sur le milieu marin, dit-il. Il affecte du plus petit au plus gros organisme. »

Ben Lecomte, nageur aventurier © Ulysse Nardin
Ben Lecomte, nageur aventurier © Ulysse Nardin

Fort de ce message, Ulysse Nardin innove et sélectionne un fil polyamide intégralement recyclé à partir de filets de pêche pour tisser son nouveau bracelet compatible avec les montres Diver 44 mm, Diver 42 mm, Diver Chronograph, Marine Torpilleur et Freak X. Ce bracelet, dont Ben Lecomte est le fier ambassadeur, est le premier de la Maison horlogère en tissu étanche à 100 %. Robuste, il est tissé dans la masse avec des armures sur les lisières pour empêcher l’effilochage et résiste à l’abrasion (test Martindale). La technique de teinture avant extrusion du fournisseur JTTi pour ses bobines de fil YTT+ (100 % recyclé à partir de filets de pêche) assure une couleur noire uniforme et a l’avantage environnemental non négligeable de ne pas consommer d’eau lors de sa production.

Montre avec bracelet recyclé © Ulysse Nardin
Montre avec bracelet recyclé © Ulysse Nardin

« Réutiliser des filets marins pour des montres bijoux, c’est unique et c’est un mariage magnifique », s’enthousiasme l’aventurier. Pourquoi choisit-il de mettre son expérience hors normes au service d’Ulysse Nardin ? « La marque est très proche de l’environnement marin et ce qui m’intéresse c’est de voir évoluer son business model utilisé pendant des années. C’est toute l’entreprise qui change, qui s’adapte aux nouvelles conditions et demandes avec un modèle circulaire. Cette démarche d’économie circulaire est assez unique pour un produit de luxe. Le plastique n’est pas créé pour la montre, il a déjà été utilisé. Dans la mer, c’est un polluant. Autour de mon poignet, cela devient puissant. »

Haut de page