>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Ulysse Nardin Marine Mega Yacht
Nouveautés

Ulysse Nardin Marine Mega Yacht

jeudi, 07 mars 2019
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

La Maison horlogère propose un nouveau garde-temps d’exception dans sa collection Marine édité à 30 exemplaires. Ce modèle à tourbillon volant, représentation de la lune, indicateur de marée et réserve de marche par ancre est conçu comme un Mega Yacht de luxe.

Prolongement de la montre Marine Grand Deck Tourbillon lancée en 2016 par Ulysse Nardin, la nouvelle référence à complication baptisée Marine Mega Yacht s’inscrit dans la continuité de la collection Marine et de la passion qu’entretient la manufacture Ulysse Nardin pour l’univers nautique depuis sa fondation en 1846. Si la première pièce célébrait l’univers des voiliers et de la belle plaisance, cette nouvelle édition Mega Yacht s’adresse ouvertement aux propriétaires de navires de prestige contemporains.

Marine Mega Yacht © Ulysse Nardin
Marine Mega Yacht © Ulysse Nardin

Cet instrument de 44 mm de diamètre pensé pour tous les Capitaines Némo d’aujourd’hui, présente au cadran l’étrave affutée d’un navire de luxe. Pour garantir une précision chronométrique, cette construction est régulée par un tourbillon volant. Afin de rester ancrée dans l’univers nautique, la cage de tourbillon volant s’orne d’une hélice de propulsion aux pales spécialement profilées pour garantir un haut rendement aux yachts de nouvelle génération. Mais l’esthétique seule est loin d’être une fin en soi. Aussi, la manufacture Ulysse Nardin a fait appel à ses meilleurs horlogers qui, associés à ceux de la manufacture Christophe Claret ont travaillé avec passion afin de proposer un calibre mécanique à remontage manuel de manufacture régulé par un tourbillon.

Coup d’œil sur la salle des machines

Ce puissant cœur de 37 mm de diamètre comprenant 504 composants et se remontant à la main garantit une réserve de marche de 80 heures à la vitesse de croisière de 21’600 alternances par heure, au régime de rotation du tourbillon de 60 tours par heure (1 rotation en 60 secondes). Il permet en premier lieu l’affichage de l’heure de façon analogique, autorise une présentation tridimensionnelle des phases de la Lune et emporte un mécanisme offrant d’afficher la hauteur des marées en temps réel par rapport à un lieu donné mais également des coefficients saisonniers, une fois le mécanisme réglé par le truchement de la couronne de remontoir dont la position se lit dans une lucarne ouverte dans le flanc de carrure à la façon des écrans de télégraphes de manœuvres. Et parce que l’horlogerie est un art, l’ancre au dessin contemporain avec son soc profilé, associée à la chaîne par l’organeau, elle-même passant dans son chaumard que l’on aurait pu croire un décor, se déplace au gré des manipulations de la couronne de remontoir pour indiquer la réserve de marche. Par souci de réalisme, Ulysse Nardin a mis au point un véritable guindeau miniature visible à 12 heures.

Haut de page