>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Ulysse Nardin – Rien à cacher
Nouveautés

Ulysse Nardin – Rien à cacher

jeudi, 23 juin 2016
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Toute en dentelle, en nacre et en perles précieuses, la Skeleton Tourbillon Pearl dévoile sans pudeur les secrets de sa mécanique dans une édition limitée à 8 exemplaires.

Montre d’exception convoitée par les collectionneurs, la « Pearl » rayonne de l’intérieur. Nacre, perles, diamants, or blanc… Une édition limitée qui impressionne autant par sa beauté luxueuse que par sa sophistication horlogère. Ses détails en nacre irradient d’une douce lumière qui s’étend à toute la pièce. Pur et délicat, ce matériau raffiné venu des océans s’associe à une débauche de diamants sur la face, les ponts, la lunette, les cornes et la couronne de la montre. Au cœur de ce bijou de rareté, la marque de fabrique de la Maison : le calibre manufacture tourbillon squelette UN-170, développé en interne, avec son infini labyrinthe de mécanismes individuels, de composants et de ponts squelettés.

Ulysse Nardin Skeleton Tourbillon Pearl
Ulysse Nardin Skeleton Tourbillon Pearl

D’une complexité étonnante, les ponts sont ornés d’incrustations en nacre éblouissantes, associées à de superbes diamants ; d’autres sont uniquement sertis de diamants. De lumineux rubis servent de pivots pour réduire les frottements, ce qui ajoute en fluidité visuelle et mécanique. À 12 heures, le barillet orné d’une incrustation de nacre décorée du motif coquillage répond à la cage de tourbillon, dont le pont en nacre est gravé du même décor. Au centre de la montre, le tourbillon, cœur du mécanisme, est visible à travers le fond transparent. Avec son spiral, son ancre et sa roue d’échappement en silicium, le tourbillon garantit une précision, une durabilité et une longévité optimales, ainsi qu’un entretien plus aisé.

Matériau révolutionnaire en horlogerie, le silicium a été utilisé pour la première fois par Ulysse Nardin en 2001. C’est encore aujourd’hui l’un des matériaux d’avant-garde privilégiés de la Manufacture. Dans son grand boîtier de 44 mm étanche jusqu’à 30 mètres, la « Pearl » offre une impressionnante réserve de marche de sept jours. Parce qu’elle allie la beauté de la Haute Joaillerie au génie de la Haute Horlogerie, cette montre de collection en trois dimensions, produite à seulement huit exemplaires, fascine sous toutes les coutures.

Haut de page