>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Un automate « pétrifié » chez Jaquet Droz
Nouveautés

Un automate « pétrifié » chez Jaquet Droz

mardi, 24 mars 2020
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

L’automate Loving Butterfly de Jaquet Droz prend un nouvel envol grâce à une série limitée qui fait la part belle à un exceptionnel cadran minéral en bois pétrifié il y a 150 millions d’années : le Chinchilla Red.

Jaquet Droz est l’une des très rares maisons horlogères à réaliser des automates. A la suite du succès des versions onyx et météorite, elle dévoile aujourd’hui une nouvelle version de sa Loving Butterfly Automaton. Cet objet d’art limité à 28 exemplaires s’inspire du dessin intitulé « Le papillon conduit par l’amour » que l’automate « Le Dessinateur » créé par Henri-Louis Jaquet-Droz esquissait déjà en 1774. Aujourd’hui, c’est un voyage en trois dimensions, minéral au long cours qui est proposé. La pièce offre, sous le décor d’une forêt en or, un cadran réalisé en bois pétrifié il y a 140 à 180 millions d’années : le Chinchilla Red, du nom de la localité australienne éponyme située à l’extrême Est de l’ile. Il est issu du dépôt de cendre volcanique sur des conifères qui ont ensuite été emportés par la lave. Le résultat, c’est un minéral extrêmement rare et dense. Il faut plusieurs heures de travail manuel pour simplement en rendre la surface lisse.

Automate Loving Buterrfly © Jaquet Droz
Automate Loving Buterrfly © Jaquet Droz

Une habile complication horlogère donne vie à une scène naturaliste animée. Les ailes du papillon battent en rythme. Situées au plus près de la glace saphir, elles donnent l’illusion que le papillon va véritablement sortir de la scène pour s’en échapper. Les roues du char sont également animées. Pourtant, certains de ses rayons tournent, d’autres sont fixes : c’est là une illusion d’optique dont Pierre Jaquet Droz usait déjà il y a près de trois siècles. Le décor en or qui les entoure est entièrement réalisé à la main. L’épaisseur des arbres est de 0,2 mm. Sur chacun d’eux sont gravées une à une de fines nervures grâce à des outils conçus sur mesure pour cette tâche. Chaque arbre est travaillé individuellement sur son propre décor.

Automate Loving Buterrfly © Jaquet Droz
Automate Loving Buterrfly © Jaquet Droz

Très touché par la déforestation dans le monde et en particulier les incendies qui ont ravagé l’Australie au fil des derniers mois, Jaquet Droz annonce qu’une partie des ventes de l’automate Loving Butterfly Chinchilla Red sera directement reversée au bénéfice d’associations qui s’attachent à la reforestation et à la préservation d’espèces endémiques, comme « Plant a Tree for Me » ou « One Tree Planted ».

Haut de page