>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

« Un avenir en ébullition »
Points de vue

« Un avenir en ébullition »

mercredi, 18 novembre 2015
fermer
Editor Image
Franco Cologni
Président du Comité Culturel de la FHH

“Le talent nécessite toujours de l’effort, de l’engagement, des heures passées à perfectionner un geste qui devient, jour après jour, un don.”

Entrepreneur dans l’âme, Franco Cologni, pourtant homme de lettres, s’est rapidement lancé dans les affaires pour devenir un personnage clé du groupe Richemont.

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

« Future in Progress »… Ce que le président du Conseil Culturel de la FHH en a dit à l’occasion du 7e Forum de la Haute Horlogerie.

« Au vu des événements de ces derniers jours à Paris, d’aucuns pourraient en conclure que l’avenir qui nous attend se teinte d’une couleur sombre. Le thème même de ce Forum de la Haute Horlogerie, « Futur in Progress », ne doit laisser toutefois planer aucun doute sur la position que nous adoptons : la peur doit céder le pas à l’espoir. L’espoir que les déclarations, les pensées et les visions qui s’articulent au sein de ce Forum puissent nous aider à conférer une forme meilleure à l’avenir. Année après année, nous avons évoqué les aspects importants de notre univers, celui de la Haute Horlogerie et du monde en général. Nostradamus étant passé de mode, le moment est désormais arrivé d’imaginer une perspective plus large et de tenter de comprendre quels sont les leviers qui se mettent en mouvement pour déterminer notre futur proche.

Le temps, qui ne peut exister sans le présent et le passé, pour cette raison même doit être placé dans le contexte de la mémoire : de nos jours, la technologie toujours plus avancée de l’informatique et de la Toile gère des milliards de données et les synthétise en un temps infime. Mais savoir se souvenir signifie aussi savoir prévoir. Car la mémoire humaine n’est pas une simple base de données. Elle est également un réservoir de réflexions, de sensations et d’émotions. Qui, parfois, remontent à la surface avec la puissance explosive d’un volcan, d’un geyser.

L’avenir est en ébullition : à l’instar de la mémoire, les scénarios propices à la révolution sont sans cesse en mouvement. Au lieu de diminuer, les fronts de tout type se multiplient. Et si nous pensons aux scénarios que la Haute Horlogerie devra affronter dans un système toujours plus vulnérable aux changements de tout genre – du climat, du marché, des groupes de pression, des tendances –, nous devons ôter la loupe de l’horloger et lui préférer les jumelles de l’explorateur. Ou même des nouvelles lunettes 3D de réalité augmentée. Et avoir le courage de regarder la réalité telle qu’elle est. Ce n’est que de l’acceptation du présent que naîtra une compréhension efficace du futur.

Le luxe, tel qu’il est perçu aujourd’hui, a-t-il encore un sens ?
L’excellence rassemble

Nous assistons à des situations de profonde inégalité qui, forcément, génèrent un malaise social. Nous assistons à une perte d’importance et même à un affaiblissement de la classe moyenne. Nous assistons à une hausse du chômage qui aura obligatoirement des effets sociaux, politiques et même religieux et contribuera à l’instabilité croissante du système. En un temps où la confrontation entre l’homme et la machine paraît se déplacer du plan opérationnel au plan stratégique, réfléchir à l’homme-client signifie réfléchir à une personne en constante mutation.

Qui est-elle ; où est-elle ; dans quel contexte se meut-elle ; comment adhère-t-elle au changement ? Quelles sont les histoires qu’elle a envie d’entendre ? Le luxe, tel qu’il est perçu aujourd’hui, a-t-il encore un sens ? Ne vaut-il pas mieux changer de vocable et parler d’excellence ? Le luxe divise, l’excellence rassemble.

Un pour tous, tous pour un !
Alexandre Dumas

La vérité, pour tous ceux qui font métier du « temps bien fait », coïncide avec l’authenticité, avec l’originalité, avec la créativité et avec le savoir-faire : les quatre côtés d’une figure géométrique fluide, difficile à dessiner et peut-être aussi à définir, mais dont le périmètre contient toujours et dans tous les cas ces valeurs qui, dans un avenir « in progress », peuvent certes s’hybrider mais ne doivent jamais manquer.

Aujourd’hui, nous entendrons des histoires authentiques qui ouvrent pour l’avenir des scénarios divers. Parmi ces aperçus, chacun d’entre nous sera appelé à projeter ses valeurs en donnant des réponses personnelles, multiples et originales à une exigence commune : celle de véhiculer à l’avenir une idée de la beauté qui soit vraie, éthique et culturelle, en d’autres termes humaine, et donc en mesure de fédérer et d’unifier, quand bien même tout semble vouloir diviser. C’est ça, le défi d’un « progrès » qui respecte la pluralité sans l’étouffer dans l’individualisme. Et je conclurai avec cette citation des Trois mousquetaires, d’Alexandre Dumas : « Un pour tous, tous pour un ! »

Haut de page