>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Un DB28 de feu chez De Bethune
Nouveautés

Un DB28 de feu chez De Bethune

lundi, 08 avril 2019
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Passé maitre dans l’art de l’oxydation thermique des métaux, De Bethune explore une couleur chaude, le jaune, obtenue par oxydation des composants du boîtier et du mouvement en titane grade 5 de cette DB28 Yellow Tones.

Dans les ateliers De Bethune à l’Auberson, les particules deviennent lumineuses, les métaux – et le titane ici en particulier – émettent une lumière visible… la matière s’oxyde, les propriétés se modifient, les surfaces se transforment, des couleurs naturelles inédites apparaissent. Denis Flageollet, Maître horloger et fondateur de De Bethune, avec son équipe ont au départ commencé à travailler sur la tonalité du bleu. Couleur liée à la notion d’infini et d’harmonie, le bleu naturel constitue l’un des champs de recherches majeurs chez De Bethune. Il est devenu depuis la signature unique de la maison.

Restant fidèle aux couleurs naturelles des quatre éléments – le ciel, l’eau, la terre et le feu, De Bethune explore aujourd’hui une couleur chaude (en opposition à la couleur froide du bleu). La maison dévoile ainsi dans une nouvelle série, des nuances naturelles d’ambre, de blond fauve, qui font écho à la couleur du feu, du soleil, de la chaleur et de la richesse, cette incomparable clarté qui s’en dégage, synonyme d’énergie, de joie et de tonicité. Pour créer son propre jaune feu, radical, magnétique, De Bethune recourt à sa fameuse technique qui consiste à oxyder délicatement le titane grade 5 pour colorer sa surface naturellement. Ce rituel offre un jaune feu rare, uniforme, extraordinaire. Ce savoir-faire est appliqué tant aux éléments du boîtier qu’à la plupart de ceux du mouvement.

Modèle iconique de De Bethune, la DB28 présente un boîtier en titane grade 5 poli et monté sur les deux nouveaux berceaux mobiles dévoilés cette année. Entièrement redessinés, de taille intermédiaire harmonisés et adaptés à l’esprit de la montre, ils sont fermés par les fameuses ogives ici plus proéminentes qui rappellent l’esprit des premières collections De Bethune. Le calibre mécanique à remontage manuel est intégralement visible et intègre plusieurs découvertes techniques fondamentales. La phase de lune sphérique et brevetée est située à 6 h. Réalisée en acier et en palladium, elle est dotée d’une précision variant d’un jour lunaire tous les 122 ans seulement. Au cœur de la montre, l’échappement haute performance développé par De Bethune présente un couple balancier titane avec masselottes en or gris, et spiral à courbe terminale plate, assure un rapport masse/inertie idéal pour une fréquence optimale de 28’800 A/h adaptée aux montres bracelet. Le calibre est également équipé du système triple pare-chute d’absorption des chocs.

Haut de page