>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2018 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Un « Phoenix » d’exception chez Vacheron Constantin
Nouveautés

Un « Phoenix » d’exception chez Vacheron Constantin

mardi, 06 novembre 2018
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Ce modèle unique issu du département les Cabinotiers de Vacheron Constantin atteste de son amour pour la technique horlogère. Avec ses 15 complications, dont une répétition minutes, un tourbillon, un quantième perpétuel et une équation du temps, et son boîtier gravé en bas-relief, cette Phoenix est une vraie pièce d’exception.

Vacheron Constantin perpétue depuis le 18e siècle la tradition des « Cabinotiers », nom de ces horlogers prestigieux et cultivés qui exerçaient dans des ateliers baignés de lumière situés aux derniers étages des édifices genevois. Maîtres accomplis, ils ajoutaient à leur savoir-faire de vastes connaissances scientifiques et une curiosité pour les idées nouvelles, nourrie par la philosophie des Lumières. Entre leurs mains naissaient des garde-temps exceptionnels, d’une complexité technique et esthétique rare, inspirés de l’astronomie, des sciences et des arts. Vacheron Constantin continue de relever ces défis de haute technicité et d’une créativité folle au sein de son département Les Cabinotiers. Là naissent des pièces uniques proposées aux clients et collectionneurs, et des montres sur mesure que ceux-ci lui commandent spécifiquement. Ingénieurs, designers, horlogers et artisans unissent leur imagination, leur expertise et leur passion pour donner vie à cette excellence horlogère. La nouvelle pièce unique Les Cabinotiers Grande Complication Phoenix en témoigne.

Les Cabinotiers Grande Complication Phoenix © Vacheron Constantin
Les Cabinotiers Grande Complication Phoenix © Vacheron Constantin
15 complications

Selon la légende du Phoenix, née en Orient avant de gagner l’Asie, cet oiseau de feu bravait le cycle de la vie et de la mort en s’embrasant et en renaissant de ses cendres tous les 500 ans. Symbole d’immortalité, il a inspiré les créateurs de la montre Les Cabinotiers Grande Complication Phoenix qui, avec ses 15 complications, défie elle aussi le temps. Calendrier perpétuel, équation du temps, lever et coucher du soleil, carte céleste, saisons, signes du zodiaque, âge et phase de la lune, solstices, heures et minutes sidérales, réserve de marche et d’autres indications encore, visibles des deux côtés de la montre, lui confèrent noblesse et prestige. Une répétition minutes et un tourbillon viennent compléter cette exceptionnelle liste de fonctions. Les horlogers du département Les Cabinotiers sont parvenus à intégrer toutes ces fonctions dans l’espace réduit du boîtier en miniaturisant au maximum chacun des composants, tout en préservant leur fiabilité. Les deux cadrans figurant de part et d’autre de la montre harmonisent leur couleur gris ardoise avec l’or rose du boîtier, permettant aux chiffres et aux aiguilles de se détacher avec clarté. La lisibilité optimale de cette pièce complexe est également assurée par la disposition des compteurs additionnels et des différentes indications du temps.

Les Cabinotiers Grande Complication Phoenix © Vacheron Constantin
Les Cabinotiers Grande Complication Phoenix © Vacheron Constantin
Calibre 2755 : une signature d’exception

Pour assurer les nombreuses fonctions de cette montre extrêmement compliquée, les horlogers Vacheron Constantin ont choisi le célèbre calibre 2755. Un mouvement à remontage manuel doté d’une réserve de marche de 58 heures, dédié aux modèles particulièrement sophistiqués de la Manufacture, notamment les grandes complications d’exception, catégorie à laquelle appartient cette pièce unique. Savant équilibre entre innovation et transmission de savoir-faire ancestraux, cette pièce d’exception rend également hommage à deux techniques de l’art de la gravure que fort peu d’artisans parviennent encore à maîtriser à ce niveau d’excellence : le ramolayé ou bas-relief pour la carrure, la taille douce pour la lunette et le fond du boîtier.

Haut de page