>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Un toboggan des heures avec la DeWitt Academia Slide
Nouveautés

Un toboggan des heures avec la DeWitt Academia Slide

jeudi, 11 avril 2019
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Trainantes, glissantes, aujourd’hui en toboggan : les heures créatives de la Manufacture DeWitt s’illustrent par un nouveau modèle, l’Academia Slide, aussi ludique qu’original.

Au commencement était cette volonté, portée par Jérôme De Witt, d’indiquer l’heure de manière différente. Si la manufacture a déjà tant prouvé avec des garde-temps traditionnels de haute facture, sa collection Academia se prête également à des exercices créatifs particulièrement audacieux. La Slide en est une nouvelle illustration. Entièrement conçue en titane, cette pièce de 49 mm de diamètre prend son inspiration originelle dans les toboggans des enfants. On y découvre un glissement progressif et sans effort du temps, du haut vers le bas, grâce à une utilisation intuitive de la gravité.

Academia Slide © DeWitt
Academia Slide © DeWitt

L’Academia Slide utilise ce principe physique élémentaire dans une application horlogère inédite. Chaque heure est inscrite sur un plateau en laiton qui glisse le long de rails, le guidant jusqu’à la position horizontale. C’est cette indication à l’horizontale, et seulement celle-ci, qui indique l’heure en cours. Les deux aiguilles centrales précisent ensuite les minutes et les secondes. Simple et intuitive, cette conception est également très économe en énergie. Le glissement des plateaux horaires se fait de manière naturelle et fluide. Tous sont liés entre eux : dès qu’une heure arrive en position plane, son plateau engage son chemin de retour en position verticale alors que le plateau suivant, inversement, commence sa descente. Cette progression continue des heures, sans aucun instant figé, symbolise la dimension insaisissable et fugace du temps.

La conception en étoile du cadran procède directement de la passion mécanique de Jérôme DeWitt. Âme créative de la manufacture, grand collectionneur de développements automobiles historiques, l’homme s’est ici inspiré des légendaires « moteurs en étoile » qui ont bâti les grandes heures de l’automobile et de l’aviation de collection, au début du XXe siècle. Ces moteurs présentaient un fonctionnement d’une parfaite régularité en raison de leur grande inertie, une propriété ici pleinement exploitée dans l’Academia Slide. Ils étaient également plus compacts et plus légers que d’autres architectures. Là encore, l’Academia Slide en tire plein avantage, offrant une construction horlogère plus simple (et donc plus fiable) de seulement 276 composants, à peine plus qu’un mouvement à trois aiguilles de manufacture traditionnelle.

Haut de page