>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Une édition 2019 flamboyante pour les Sixties de...
Nouveautés

Une édition 2019 flamboyante pour les Sixties de Glashütte Original

Thursday, 28 February 2019
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Glashütte Original présente son édition annuelle 2019 des Sixties et Sixties Panorama Date arborant de belles teintes orangées après les variantes de vert caractéristiques des éditions 2018. Ces modèles, réminiscence d’une décennie foisonnante, sont un hommage aux cadraniers de la Maison.

Les nouvelles Sixties et Sixties Panorama Date aux nuances orange sont fidèles au style rétro-chic qui distingue la collection. Du cadran aux aiguilles, en passant par le verre saphir traité antireflet, elles arborent ce design bombé caractéristique. Les chiffres arabes et les index taille diamant apportent différentes touches harmonieuses, de même que les repères des heures et le revêtement Super-LumiNova des aiguilles appliqués à la main.

Sixties © Glashütte Original
Sixties © Glashütte Original

Si ces modèles jouent la carte de l’originalité, ils ne négligent pas pour autant leur élégance. La couleur jaune or au centre évolue progressivement sur la surface bombée pour se transformer en un orange et rouge lumineux qui vire au noir sur le pourtour du cadran. La montre semble rayonner de vie, de chaleur et d’énergie. Ce remarquable dégradé de nuances est le fruit du travail des experts de la manufacture de cadrans de Glashütte Original située à Pforzheim. Après avoir galvanisé le cadran couleur or, ils ont délicatement peint celui-ci en rouge et en noir, en effectuant plusieurs passages. Ce travail manuel du filigrane permet de produire un dégradé de couleurs qui rend chaque cadran unique. Les pièces sont alors passées au four pour cuire les couleurs.

Le savoir-faire des cadraniers

Cela commence par l’estampage précis de l’ébauche en maillechort qui marque le début de la fabrication d’un cadran Sixties édition. Au cours d’une seconde étape, le poinçonnage de l’extravagante structure de surface est réalisé d’après un modèle historique. Une presse de 60 tonnes permet de marquer le remarquable motif sur l’ébauche – comme il y a plus de 50 ans à Pforzheim, là où déjà les cadrans étaient fabriqués pour la manufacture Glashütte. Le poinçon et son motif en filigrane datent de cette époque.

Etampage de l’ébauche en maillechort
Etampage de l’ébauche en maillechort

Une fois que la presse a terminé son œuvre, l’ébauche est poinçonnée à son diamètre final, avant la réalisation du perçage central pour l’axe des aiguilles. Une nouvelle opération de pressage veille au bombé typique du bord de la rondelle haut de seulement 0,5 millimètre. Dans ce cas également, il est fait appel à des références historiques : si dans les années 60, le rôle du bombé du cadran était de dissimuler les mouvements alors plus épais afin de répondre à la mode des montres plus plates de l’époque, aujourd’hui, elle est un élément caractéristique du design vintage de la collection Sixties. Car entre-temps, les mouvements automatiques, tels que le calibre 39-52 du modèle à trois aiguilles, se logent parfaitement dans un boîtier d’à peine 10 millimètres d’épaisseur. Avec son calibre 39-47, la Sixties Date Panorama a une épaisseur de 12,4 millimètres seulement.

À ce stade, la taille, la forme et la structure du cadran sont définis. Viennent ensuite les étapes au cours desquelles cette ébauche seulement usinée se transforme en visage d’un garde-temps. Avant de recevoir sa finition en « dégradé », plusieurs couches d’un verni puissant sont apposées sur le cadran préalablement galvanisé. Pour obtenir cet effet, une peinture noire est pulvérisée avec précaution jusqu’à ce qu’une teinte très foncée apparaisse sur le bord bombé, créant ainsi un dégradé qui rend chaque cadran unique. Pour cuire les couleurs, les cadrans vernis sont ensuite passés au four.

Tampographie des chiffres et logos sur le cadran de la Sixties Edition 2018
Tampographie des chiffres et logos sur le cadran de la Sixties Edition 2018

Huit des douze repères horaires sont finalement taillés dans ces diverses couches à l’aide d’un diamant. Ainsi, la matière première refait surface et, pour l’édition Sixties, les heures sont indiquées par le maillechort – et en blanc. Les chiffres 3, 6, 9 et 12, réalisés d’après les modèles historiques, sont appliqués par tampographie d’une couleur blanche dans les espaces restants, tout comme le logo Glashütte Original et les inscriptions « Glashütte i/Sa » (Glashütte en Saxe) et « Made in Germany ». Enfin, l’application du Super-LumiNova constitue la dernière étape de ce long processus. Les petits points qui émettent leur luminosité verte dans l’obscurité sont appliqués à la main sur les index horaires. Avec les traits lumineux des aiguilles des heures et des minutes, ils offrent une lecture facile de l’heure, même dans l’obscurité.

Haut de page