>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Urwerk dévoile une édition en or de sa UR-100
Nouveautés

Urwerk dévoile une édition en or de sa UR-100

vendredi, 29 mai 2020
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Avec sa UR-100, Urwerk fait référence à C-3PO, le droïde protocolaire de Star Wars. Quatrième épisode de la saga intergalactique de la collection 100 décliné en or, cette version raconte les aventures d’un instrument temporel inédit.

UR-100 c’est d’abord un boîtier fin – c’est une extra-plate pour une montre satellite – aux contours anguleux, à huit pans de longueur irrégulière, partiellement crantée. Elle est basée sur un subtil travail d’asymétrie, comme le Millenium Falcon et son cockpit protubérant. UR-100 est taillée dans un bloc d’or jaune 2N massif. Satinée, elle a le même éclat pâle que le droïde de Star Wars. Sa boîte est surmontée d’une bulle de saphir plane en son sommet. Référence aux formes des premières Urwerk, cette courbe modulée sert de caisson de navigation au calibre UR 12.01, véritable cœur de cette machine d’outre-espace.

UR-100 © Urwerk
UR-100 © Urwerk

La modalité d’affichage d’UR-100 est celle qui régit l’univers Urwerk. Son astrophysique repose sur des satellites en rotation affichant les heures. Ces révolutions régulières, chronométriques, forment un ballet galactique à échelle réduite. Les minutes se lisent, elles, sur un rail fixe arqué sur 120 degrés. Les heures défilent devant les minutes. Une flèche rouge balise la rencontre de ces deux données rendant lecture du temps simple et intuitive. Le remontage de ce calibre est assuré par une masse oscillante couplée à un régulateur spécifique aux UR-100, le Winfänger. Cet engrenage planétaire limite la vitesse de rotation du rotor pour éviter un remontage excessif et l’usure des composants.

UR-100 © Urwerk
UR-100 © Urwerk

Enfin, les indications qui rendent UR-100 unique entre tous les droïdes sont situées sur les flancs de son dôme de saphir. Après avoir fini d’indiquer le temps, son aiguille rouge disparaît pour réapparaître comme compteur de kilomètres. A 9 heures, dans une petite fente, elle indique les 555 kilomètres parcourus par la Terre au niveau de l’Equateur en 20 minutes. A 3 heures, le calibre 12.01 affiche la vitesse de révolution de la Terre autour du soleil, soit 35’740 kilomètres toutes les 20 minutes.

Haut de page