>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Urwerk – Rose power
Nouveautés

Urwerk – Rose power

mardi, 31 mai 2016
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Ne vous fiez pas aux apparences. Teintée de fuchsia intense, la UR-106 « Black Pink » ne fait pas dans l’eau de rose. Imposante, différente, affirmée, la dernière-née d’Urwerk est une arme de séduction puissante.

C’est la dernière-née de la collection 106 d’Urwerk. Un Lotus rose qui loin de toute mièvrerie revendique un côté très dark. La UR-106 « Black Pink », c’est un carrousel sombre et satiné en révolution au cœur d’un boîtier noir poli, serti de diamants couleur jais. Au milieu de cette nuit, une flamme rose rouge, un fuchsia intense. Les index des heures et des minutes de la UR-106 « Black Pink » font office de balises, de repères. Le rose est ici l’élément magnétique qui accroche le regard, le repositionne sur l’essentiel, la ronde des heures.

Urwerk UR 106 Black Pink
Urwerk UR 106 Black Pink

La UR-106 « Lotus » arbore une heure satellite, la signature emblématique de la marque. Trois satellites des heures gravitent sur son cadran pour former la plus graphique des fleurs horlogères. Ces trois satellites portant chacun 4 index des heures défilent le long du chemin des minutes pour indiquer le temps de façon analogique et digital. Une phase de lune en forme de labyrinthe vient parachever l’œuvre. « Nous avons apporté un soin tout particulier aux moindres détails de cette UR-106 » confesse les créateurs de la marque Felix Baumgartner et Martin Frei. « Le carrousel et ses satellites ont été patiemment satinés et sablés à la main, chaque index des heures et des minutes est peint dans nos ateliers, la découpe du chemin de la minute d’une finesse extrême sort de nos ateliers, le bleu de la phase de lune emprunté au lapiz lazuli a été sélectionné parmi des centaines d’autres, la découpe du lotus au dos de la pièce est telle que Martin l’a dessinée. Nous voulions une montre élégante et fine dans la lignée de notre collection 10. Pour nous la mission est réussie. »

Haut de page