>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Venise, le cinéma, la peinture et… Jaeger-LeCoultre
Histoires de montres

Venise, le cinéma, la peinture et… Jaeger-LeCoultre

mardi, 13 septembre 2016
Fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

À la Mostra de Venise, une star ne foule jamais seule le tapis rouge. À son poignet, une des pièces de Haute Joaillerie Jaeger-LeCoultre dévoilées en exclusivité lors de la 12e participation de la marque en tant que partenaire du Festival. L’occasion également de réitérer son soutien à la restauration de la Scuola Grande di San Rocco, joyau des peintures du Tintoret. On se refait le film ?

Pour Jaeger-LeCoultre, une fois l’été consumé, « reprise » rime avec « Venise ». Pour la 12e année consécutive, la manufacture du Sentier a en effet investi la Sérénissime en tant que partenaire officiel de la Mostra, l’une des plus anciennes manifestations du genre née dans les années 1930. En tant que tel, ce Festival international du film de Venise tient d’ailleurs son rang avec un Lion d’or, récompense ultime, dont le prestige n’a rien à envier à une Palme d’or cannoise ou un Ours d’or berlinois, soit autant de sésames qui ouvrent les portes des salles obscures du monde entier. Pour Jaeger-LeCoultre, dont l’incursion dans le monde cinématographique est devenue une véritable vocation, c’est aussi et surtout l’occasion de faire montre de toute la palette de ses savoirs, non sans oublier de festoyer sur les bords du Canal Grande avec les inconditionnels de la marque. Notamment à l’occasion de la remise du Glory to the Filmaker Award décerné cette année par l’horloger au cinéaste iranien Amir Naderi.

Amir Naderi
Le cinéaste iranien Amir Naderi, lauréat du Glory to the Filmaker Award décerné par Jaeger-LeCoultre
Hymne au sertissage

En termes de savoirs, strass et paillettes obligent, ce sont avant tout ceux liés aux métiers de l’art que la Maison a cherché à mettre en exergue, sertissage en tête. Dans ce registre, on peut citer quelques modèles mémorables, notamment ceux présentés au début de la décennie comme La Rose Blanche ou la Rendez-Vous Art Rubis et Saphirs, qui préfiguraient déjà certaines pièces de la collection Hybris Artistica à venir.

Jaeger-Lecoultre La Rose Blanche
Jaeger-Lecoultre La Rose Blanche

Pour cette 73e édition de la Mostra, Jaeger-LeCoultre n’a donc pas failli à cette tradition. Et avec une intention bien marquée, celle de poursuivre la célébration de sa Reverso, icône de la marque qui fête en 2016 ses 85 ans d’existence. La première montre à occuper le devant de la scène est ainsi une Reverso One High Jewelry en or gris inspirée des première Reverso pour dame des années 1930. Trois rangs de diamants font écho aux emblématiques godrons du modèle tandis que le brancard de la montre offre deux finitions différentes pour un meilleur contraste venant souligner les deux cadrans de cette Duetto, le premier en nacre blanche avec chiffres arabes peints à la main, le second en aventurine noire serti sur le pourtour de l’indicateur des heures et minutes.

Jaeger-LeCoultre Reverso One High Jewelry
Jaeger-LeCoultre Reverso One High Jewelry

À cette première réalisation s’ajoute une Rendez-Vous Moon en or gris également, sertie sur la lunette, les cornes et les couronnes du boîtier. Le cadran en émail Grand Feu paillonné, avec des micro-copaux d’argent en guise d’étoiles, dévoile une lune de nacre à 6 h et un motif feuilles de lierre peint à la main. La Rendez-Vous Secret en or gris, inspirée d’une pièce des années 1960 de la Maison, termine la trilogie. Explications de la Maison : « Telle une fleur aux pétales blanc et rose, le couvercle de la montre laisse s’épanouir des diamants taille marquise ainsi que des saphirs roses et des rubis taille brillant. Deux rangs de diamants taille brillant composent le bracelet. Montre-secret, elle garde le mystère du temps sous son couvercle qui s’entrouvre délicatement pour laisser apercevoir un cadran de nacre avec motif feuilles de lierre aux reflets moirés. »

Jaeger-LeCoultre Rendez-Vous Moon
Jaeger-LeCoultre Rendez-Vous Moon
Donne-moi ton cœur

Venise et métiers d’art, cette thématique chère à Jaeger-LeCoultre n’a toutefois pas uniquement le cinéma pour décor. En tant que mécène, la Maison soutient en effet depuis deux ans la restauration de la Scuola Grande di San Rocco, lieu unique pour receler une collection magistrale de peintures du Tintoret (1518-1594). Durant toute la Mostra et en référence aux travaux menés dans la Scuola, Jaeger-LeCoultre a ainsi exposé une série de photographies montrant la restauration récente d’une remarquable montre pendentif, celle de Zélie LeCoultre, créée par son mari Antoine LeCoultre, fondateur de la manufacture. Pendant tout le Festival, Jaeger-LeCoultre a également imaginé une action destinée à accroître ses donations. Il suffisait aux visiteurs de l’espace Jaeger-LeCoultre sur le Lido de dessiner un cœur à leur image sur un livre d’or digital pour générer une donation de la part de la Maison en faveur de la fameuse Scuola. L’actrice et réalisatrice Carmen Chaplin, avec qui la marque a noué d’étroites relations, a été la première. Son cœur est désormais gravé au dos d’une… Reverso.

Carmen Chaplin
Carmen Chaplin au 73e Festival du Film de Venise © Ian Gavan Getty Images for Jaeger-LeCoultre
Haut de page
Histoires de montres
Cinéma: Les 8 têtes d’affiche horlogères du 7e art
mardi, 19 janvier 2016
7 min de lecture
6
Histoires de montres
Jaeger-LeCoultre, vocation cinéma
lundi, 07 septembre 2015
5 min de lecture
5
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5