>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Verbatim – Vontobel : croissance à nouveau positive pour...
Economie

Verbatim – Vontobel : croissance à nouveau positive pour l’horlogerie suisse en 2010

Monday, 26 April 2010
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture
V

L’année 2009 restera dans les mémoires comme une année de crise dans l’histoire des marques de luxe qui ont toutes enregistré un recul de leurs ventes et de leurs marges. Les sociétés actives dans la maroquinerie (Hermès, LVMH) ont toutefois été moins touchées que celles du secteur montres et bijoux (Swatch Group, Richemont, Bulgari). Des signes positifs ont déjà émergé au quatrième trimestre 2009 et se sont prolongés au premier trimestre 2010 (exportations horlogères suisses +16,6%) en raison d’un effet de base largement positif.

Nous prévoyons une croissance à deux chiffres pour les exportations horlogères helvétiques au premier semestre et +8% pour l’ensemble de l’année 2010. Une hausse principalement alimentée par l’Asie hors Japon. Nous pensons que le secteur montres/joaillerie va enregistrer une plus forte croissance et une nette amélioration de ses marges en 2010. L’évaluation actuelle du secteur (EV/EBITDA estimations 2011 à 10.5x) est encore bien en deçà de sa moyenne à long terme (12.4x). De plus, le flux d’informations devrait rester positif. En raison de la forte proportion des ventes réalisées en Asie hors Japon, en raison également d’une évaluation basse, nous recommandons Richemont (Asie hors Japon 33%, P/E 11E 15.8x) et Swatch Group (Asie hors Japon 39%, P/E 11E 16.3x) à l’achat, LVMH et Hugo Boss à garder et Bulgari comme Hermès à diminuer vu leurs valorisations actuelles élevées.

Les compagnies européennes du secteur du luxe ont affiché une croissance organique moyenne de -6,6% en 2009 (08 +4% ; 07: +14%) à comparer avec -13% au premier semestre de la même année. Toutes les sociétés ont enregistré une baisse de leur marge opérationnelle EBIT en 2009 (-270 points de base/pdb en moyenne). Bulgari a été le plus durement touché avec -810 pdb à 1,8%.

Pour l’année 2010, nous tablons sur une demande inchangée en Europe et une baisse au Japon.

Nous pensons que les compagnies européennes du luxe vont réaliser une croissance organique moyenne de leurs ventes de +7% en 2010, voire même davantage au premier semestre. La plus forte croissance vient d’Asie hors Japon, alors qu’elle devrait rester modérée aux États-Unis. Pour l’année 2010, nous tablons sur une demande inchangée en Europe et une baisse au Japon. Nous nous attendons à ce que les sociétés actives dans le segment horlogerie/joaillerie (Bulgari, Swatch Group, Richemont) réalisent une croissance plus marquée que les compagnies du secteur de la maroquinerie (Hermès, LVMH) grâce à un effet de base plus positif. Toutes les compagnies devraient enregistrer une amélioration de leurs marges en 2010, plus marquée toutefois dans l’horlogerie/joaillerie. (+250 pdb en moyenne ; Bulgari +720 pdb ; Swatch Group +330 pdb ; Richemont +250 pdb).

Haut de page