>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Vintage : vive le Swiss Made !
Actualités

Vintage : vive le Swiss Made !

mercredi, 31 mai 2017
Par Geoffroy Ader
fermer
Geoffroy Ader

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

Derrière le rideau des enchères phares à Genève, une vie s’organise autour des marques disparues. Et pour cause, certaines d’entre elles recèlent de petits trésors cachés qui savent à l’occasion déchaîner les passions des aficionados du vintage.

L’œil du collectionneur ne peut plus ignorer ce nouveau phénomène des ventes aux enchères genevoises, perceptible notamment chez Antiquorum, qui sait mettre en avant tout l’éventail de la mesure du temps originaire de Suisse. Si la mère patrie de l’horlogerie de qualité a su donner ses lettres de noblesse aux plus grands noms, elle n’en a pas moins nourri un patrimoine qui reste à explorer au travers de marques disparues, inconnues ou méconnues. Ce nouveau secteur du vintage est un parfait symbole des années de l’après-guerre porté par des Maisons dont le nom ne figurait même pas dans les catalogues de vente il y a peu. Le plus souvent, ces montres sont équipées de complications telles qu’un chronographe simple, voire à rattrapante dans de plus rares exemples, à l’instar de ce modèle de la marque E. Gubelin (Antiquorum – lot 432), dont l’estimation de base a été multipliée plus de neuf fois pour atteindre la somme finale de CHF 185 000.

Chronographe Gubelin - Antiquorum
Chronographe Gubelin - Antiquorum
Même courbe de croissance

Comparativement aux sommets atteints par les marques stars comme Rolex et Patek Philippe, un tel record dans cette catégorie en dit long sur le phénomène en cours. Au vu de la progression des enchères depuis le début des années 2000, on observe en effet que les records pour les montres-bracelets les plus chères suivent une tendance à la hausse avec une variation de prix de plus de 10 fois son prix d’origine sur une période de 15 ans. Dernier exemple en date : la désormais célèbre Rolex réf. 6062 dite « Bao Dai ». Lorsqu’elle est apparue pour la première fois sous le marteau d’Aurel Bacs en 2002, elle a été adjugée pour CHF 500 000. Il aura ensuite suffi d’attendre 15 ans pour ajouter un zéro au prix final. Une tendance qui ne fait que confirmer la bonne santé du vintage dans les enchères depuis de nombreuses années.

Rolex Ref. 6062
Rolex Ref. 6062 "Bao Dai" - Phillips

Les prix des marques établies ayant explosé ces dernières années, les acteurs du marché ont commencé à chercher de nouvelles opportunités dans des registres moins onéreux. En témoigne la dynamique de ce cercle des marques disparues dont la valorisation ne cesse de grimper session après session. Ces marques sont des plus disparates, leurs noms sonnent à l’oreille comme un inventaire à la Prévert, mais leur variété est telle qu’elle a fini par attiser les convoitises. Le prix record obtenu pour ce chronographe à rattrapante E. Gubelin permet une autre comparaison, certes plus audacieuse, avec une montre similaire dans sa construction mais dont le prix s’est vu propulsé au-delà des CHF 2 millions chez Phillips étant donné sa référence rarissime 4113 signée Rolex. Encore une fois, au-delà des similitudes techniques et esthétiques, la marque a joué son rôle de catalyseur pour les collectionneurs les plus fortunés. On peut toutefois imaginer que la courbe de croissance de ce cercle des marques disparues est destinée à suivre celle des marques stars dans les années à venir.

Chronographe Croton Ref. 9870 - Antiquorum
Chronographe Croton Ref. 9870 - Antiquorum
« Make Swiss Made Great Again »

Si toutes ces marques ont disparu et si la plupart d’entre elles sont même passées aux oubliettes de l’histoire horlogère du XXe siècle, il n’en reste pas moins que la simple évocation de leur nom est une véritable gourmandise pour les « geeks » du vintage. Au fil des catalogues de vente s’égrènent ces petites merveilles qui n’ont rien à envier aux marques stars, si ce n’est d’avoir succombé aux affres de la crise du quartz dans les années 1970. De toutes les montres présentées dans les catalogues de vente, chez Antiquorum et Christie’s principalement, celles appartenant au cercle des marques disparues ont toutes trouvé preneur dans la fourchette d’estimation, à quelques exceptions près. Sur la sélection des 25 premiers lots de la vente Antiquorum, tous sont partis dans une gamme de prix allant de CHF 1 000 à 10 000, soit des montres signées Gallet, Helvetia, Record, Croton, Reston, Ollech & Wajs, Juvenia, Zodiac et Leonidas, la plus chère d’entre elles (lot 24) ayant été adjugée pour CHF 12 500. Une belle entrée en matière pour les collectionneurs en herbe, futurs acheteurs avertis des marques stars. De son côté, Christie’s a aussi fait le plein d’enchères sur ce secteur du marché. Deux exemples marquants : le lot 91, également une montre Gallet emportée pour CHF 6 250, et le lot 92, une Philip Watch (et non pas une Patek Philippe) adjugée à € 1 500.

Montre Record Ref 257- Antiquorum
Montre Record Ref 257- Antiquorum

En tous points, cette session des enchères genevoises a été le reflet d’un marché mature et plein d’entrain dont les acteurs savent plus que jamais se positionner sur des secteurs de niche. Ceux-là même qui attirent aujourd’hui une nouvelle génération de passionnés par l’univers du vintage. Avec ce cercle des marques disparues, c’est également un hommage qu’il faut rendre à la Suisse, pays merveilleux qui a engendré nombre de talents au cours de ces 500 ans d’histoire horlogère faite de tradition et d’innovation. En quelques mots : vive le Swiss Made ! Ce n’est certainement pas la Maison H. Moser & Cie qui dira le contraire, elle qui en a fait son cheval de bataille avec comme slogan « Make Swiss Made Great Again » dûment inscrit sur les casquettes de l’entreprise. Lors de la vente phare de ses Swiss Alp Watch et Swiss Mad Watch, adjugées pour la somme record de CHF 125 000 chez Christie’s, une pluie de casquettes s’est abattue dans la salle…

H. Moser & Cie Swiss Mad Watch Christie's
H. Moser & Cie Swiss Mad Watch Christie's
Haut de page