>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Votre heure de chance est-elle arrivée ?
Nouveautés

Votre heure de chance est-elle arrivée ?

mardi, 02 février 2016
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
1 min de lecture

Toute petite, toute jolie, la Ladybird fête ses 60 ans dans une réédition contemporaine pleine de charme. Un précieux porte-bonheur signé Blancpain.

Lancée en 1956, la Ladybird était alors munie du plus petit mouvement rond présent sur le marché. À cette époque, le style faisait la part belle aux dimensions réduites. Les maîtres-horlogers de Blancpain avaient alors dû redoubler d’ingéniosité pour parvenir à miniaturiser les éléments d’une montre mécanique. Une vraie prouesse technique.

L’année 2016 signe celle de ses 60 ans d’existence. À cette occasion, la marque imagine plusieurs versions de la Ladybird. La romantique édition Saint-Valentin sortira en février. Quant à la foire de Bâle, elle accueillera dans ses vitrines une nouvelle version imaginée par les artisans de la Manufacture avec un cadran fait de contrastes lumineux révélant de multiples feuillages réalisés en nacre. Le bracelet de la Ladybird est réalisé uniquement à partir des petites écailles contenues sur l’alligator de Louisiane afin d’obtenir un aspect esthétique tout en finesse.

À l’occasion des 60 ans de la Ladybird, la montre est limitée à 60 exemplaires. Sa lunette est sertie de 32 diamants tandis que le cadran en contient 8. Les aiguilles arborent des formes de gouttes et la boîte de 21,50 mm de diamètre est réalisée en or blanc. Le calibre est automatique ; quant au spiral, il est en silicium.

Haut de page