>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Watches & Wonders : l’art de la complication utile
Watches & Wonders

Watches & Wonders : l’art de la complication utile

vendredi, 24 avril 2020
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Depuis quelques années, les fonctions pratiques, voire les « petites » complications, sont revenues sur le devant de la scène. Question de budget, d’utilité et de créativité dans un univers déjà fort balisé. Tour d’horizon des modèles en pré-Watches & Wonders 2020.

Un chronographe au quart de seconde par-ci, un calendrier annuel par-là, des phases de lune qui côtoient un mouvement squelette ou une lecture fluidique de l’heure… L’ingéniosité y est mais certainement pas l’inextricable enchevêtrement mécanique des grandes complications. Qu’à cela ne tienne, l’exercice est tout aussi abouti et permet de rêver dans la réalité, autrement dit de rêver à des montres susceptibles de sortir un jour des pages en papier glacé. Tour d’horizon de quelques propositions faites par les Maisons en guise de « préliminaires » à Watches & Wonders, qui s’ouvre en ligne le 25 avril.

Baume & Mercier Clifton Baumatic jour-date phase de lune

En termes d’innovation, Baume & Mercier a frappé un grand coup en 2018 avec la présentation de son propre mouvement manufacture : le calibre Baumatic à la précision stable durant ses 5 jours de réserve de marche et résistant aux champs magnétiques. Un mouvement de dernière génération, certifié COSC et conçu comme un tracteur susceptible de recevoir des modules additionnels. C’est exactement ce qu’offre la Maison cette année dans la ligne Clifton, qui a fait du Baumatic son fer de lance, notamment avec ce modèle jour-date et phase de lune.

Clifton Baumatic jour-date phase de lune © Baume & Mercier
Clifton Baumatic jour-date phase de lune © Baume & Mercier
Hermès Arceau Squelette

Imaginée par Henri d’Origny en 1978, la montre Arceau d’Hermès n’a rien perdu de sa superbe avec ses lignes sobres, son boîtier rond aux attaches asymétriques et sa typographie inclinée. Pour ajouter un peu de mystère au modèle, Hermès propose cette année cette version Squelette dont le cœur du mouvement se laisse deviner à travers un cadran de saphir fumé. Pas question en effet de tout dévoiler. Du dégradé noir profond sur le tour d’heures, rehaussé d’une minuterie perlée et de chiffres argentés, la transparence opère à mesure que l’œil se rapproche du centre.

Arceau Squelette © Hermès
Arceau Squelette © Hermès
HYT H₀

Le dernier-né de la famille H₀ se fait monochrome avec quelques touches d’orange pour rehausser l’effet visuel du « temps qui passe ». Fidèle au concept de la marque, cette H₀ de 48,8 mm en acier DLC noir renferme la fameuse technologie fluidique, signature de la marque permettant d’indiquer l’heure via l’évolution d’un fluide teinté dans un capillaire en verre borosilicate. Particularité du modèle : « Il remet en cause la convention horlogère accordant une importance artificielle aux heures de midi et de minuit pour se concentrer plutôt sur 6 h. »

H₀ © HYT
H₀ © HYT
IWC Portugieser Chronographe

Chez IWC, la Portugieser Chronographe fait partie des incontournables de la manufacture. Avec sa lunette en filigrane, son cadran aéré et fonctionnel qui arbore deux totaliseurs en retrait à 6 h et 12 h, avec ses chiffres arabes en applique, ses fines aiguilles feuille et son rehaut estampé d’une échelle graduée au quart de seconde, ce modèle est devenu un classique du genre. Pour lui rendre tous les honneurs, IWC propose d’équiper cette pièce du nouveau calibre manufacture IWC 69355 doté d’une roue à colonnes classique et d’un remontage à cliquets automatique.

Portugieser Chronographe © IWC
Portugieser Chronographe © IWC
Laurent Ferrier Galet Calendrier Annuel Montre École Vintage

Harmonie des formes, douceur des courbes, lisibilité et praticité des fonctions, mécanique de pointe, finitions pointilleuses, tous les ingrédients propres à Laurent Ferrier se retrouvent dans cette édition limitée. Inspiré des montres des années 1950 couleur champagne, le modèle arbore un style vintage avec sa boîte acier de 40 mm abritant un cadran opalin aux tons or jaune. La montre est équipée du calibre No 126.01 à remontage manuel et 80 heures de réserve de marche qui anime un calendrier annuel par aiguille et guichets, assorti d’une petite seconde.

Galet Calendrier Annuel Montre École Vintage © Laurent Ferrier
Galet Calendrier Annuel Montre École Vintage © Laurent Ferrier
Roger Dubuis Excalibur Towfold

Trois premières mondiales pour cette montre à double tourbillon volant. Le boîtier, d’abord, est en fibre de composite minéral, matière ultra-blanche composée de silice inédite en horlogerie. Un procédé breveté, ensuite, a été développé pour éclairer tous les angles de la platine supérieure du mouvement qui brillent dans la nuit plus longtemps qu’une matière luminescente classique. Le bracelet, enfin, est réalisé à partir d’un caoutchouc FKM spécifique. Celui-ci émet de la lumière grâce à une technologie inédite baptisée LumiSuperBiwiNova™, qui fait briller certaines parties du bracelet dans la nuit comme une signature nocturne.

Excalibur Towfold © Roger Dubuis
Excalibur Towfold © Roger Dubuis
Haut de page