>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Watches & Wonders, un monde de complications
Watches & Wonders

Watches & Wonders, un monde de complications

samedi, 25 avril 2020
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

L’excellence horlogère ne s’exprime jamais mieux que par ces complications qui font entrer les garde-temps dans une autre dimension. À l’œuvre, le génie mécanique de Maisons toujours prêtes à se réinventer. Watches & Wonders s’en fait l’écho.

L’univers des complications horlogères a ceci de fascinant que les Maisons de la branche font preuve d’une créativité sans borne lorsqu’il s’agit d’innover sur la base de fonctions vieilles de plusieurs siècles, quand elles ne surprennent pas par leur agencement inédit. Passage quasi obligé pour toute marque qui se réclame de la Haute Horlogerie, la maîtrise de ces « grandes » complications reste encore et toujours le meilleur moyen de parler d’excellence. Un langage fort répandu parmi les Maisons participantes à ce premier Watches & Wonders en ligne. Tour d’horizon.

A. Lange & Söhne Zeitwerk Répétition Minutes

C’est en 2015 que A. Lange & Söhne présentait son modèle Zeitwerk Répétition Minutes, soit le seul garde-temps au monde associant un affichage mécanique à chiffres sautants et une répétition minutes décimale. Ce modèle fait de 771 composants, jusque-là disponible seulement en platine, revient sur le devant de la scène avec cette série limitée de 30 pièces en or gris et cadran bleu nuit avec un mécanisme de poussoir unique pour déclencher la sonnerie.

Zeitwerk Répétition Minutes © A. Lange & Söhne
Zeitwerk Répétition Minutes © A. Lange & Söhne
Pasha de Cartier Tourbillon Squelette

Pasha, c’est l’histoire d’une montre de commande, sportive et étanche, passée dans les collections Cartier dès 1985. Fidèle à sa stratégie consistant à revitaliser ses modèles emblématiques du passé, la Maison parisienne a mis la Pasha à son agenda 2020. Le modèle reprend vie, fidèle à l’original avec son boîtier robuste doté d’une couronne enchaînée. En appoint, Cartier le décline notamment dans cette version squelette à tourbillon en or rose. Effet aérien garanti.

Pasha de Cartier Tourbillon Squelette
Pasha de Cartier Tourbillon Squelette
Hermès Arceau L’Heure de la Lune

Cette Arceau d’Hermès propose une perspective singulière du satellite de la Terre avec un affichage simultané des phases de lune aux hémisphères Nord et Sud grâce aux deux compteurs des heures et de la date qui gravitent autour du cadran. Pour renforcer le côté « voyage dans l’espace » du modèle, la Maison a opté pour des cadrans en météorite lunaire, Black Sahara ou encore martienne à la teinte verdâtre, comme sur cette pièce au boîtier en platine.

L’Heure de la Lune © Hermès Arceau
L’Heure de la Lune © Hermès Arceau
HYT H5

La mise au point du calibre 501 à remontage manuel pour une autonomie de 65 heures aura pris deux ans à HYT. Deux ans pour synchroniser l’avancée du fluide coloré dans le capillaire servant d’indicateur de l’heure avec l’écoulement des minutes sur le cadran central. Grâce à un mécanisme à force constante, chaque minute écoulée correspond à une avancée exacte du fluide de 1,5 micron. Une prouesse mécanique au cœur de cette H5 prête à en dévoiler tous les mystères.

H5 © HYT
H5 © HYT
IWC Portugieser Yacht Club Lune & Marées

Sur Terre, il faut compter 24 h 48 pour que la lune retrouve la même position. L’intervalle de temps entre deux pleines mers est ainsi systémiquement de 12 h 24. C’est précisément ce qu’affiche cette Portugieser d’IWC qui convertit le rythme horaire du mouvement en une rotation plus lente du disque des marées effectuée en 14,76 jours pour un tour complet. Le double affichage des phases de lune, indispensable pour comprendre l’intensité des marées, complète le dispositif.

Portugieser Yacht Club Lune & Marées © IWC
Portugieser Yacht Club Lune & Marées © IWC
Jaeger-LeCoultre Master Grande Tradition Grande Complication

Ces 150 dernières années, les répétitions minutes ont joué un rôle majeur au sein des montres à complication Jaeger-LeCoultre. La Maison poursuit la tradition avec cette pièce dotée également d’un tourbillon volant orbital qui effectue, outre une rotation sur son axe en 60 secondes, un tour complet antihoraire du cadran en l’espace d’un jour sidéral. Ce dispositif entraîne le disque des constellations, bordé d’un pointeur pour indiquer la date, le mois et les signes du zodiaque.

Master Grande Tradition Grande Complication © Jaeger-LeCoultre
Master Grande Tradition Grande Complication © Jaeger-LeCoultre
Panerai Submersible EcoPangaea™ Tourbillon GMT – 50mm Édition Mike Horn

Avec Panerai, c’est un monde d’aventures qui s’ouvre aux aficionados. En l’occurrence, les cinq acquéreurs de cette édition limitée partiront prochainement en Arctique aux côtés de Mike Horn. Au poignet, cette Submersible en métal recyclé, étanche à 300 mètres, la première de la collection équipée du tourbillon perpendiculaire Panerai. Le mouvement squelette à remontage manuel P.2005/T en titane avec GMT assure une réserve de marche de 6 jours grâce à trois barillets.

Submersible EcoPangaea™ Tourbillon GMT – 50mm Édition Mike Horn © Panerai
Submersible EcoPangaea™ Tourbillon GMT – 50mm Édition Mike Horn © Panerai
Piaget Altiplano Ultimate Concept

Le modèle avait été présenté en 2018 comme une pièce concept, soit la montre mécanique la plus fine jamais réalisée. Au fil du temps, on aurait pu croire l’exploit à jamais voué à l’état de prototype. Il n’en est rien. Cette année, Piaget « homologue » le record de 2 mm d’épaisseur pour son Altiplano Ultimate proposée dans un boîtier en alliage de cobalt servant de platine au mouvement dont la construction du barillet et la régulation d’énergie ont été entièrement revues.

Altiplano Ultimate Concept © Piaget
Altiplano Ultimate Concept © Piaget
Purnell Escape II Carbon Green

Des montres à tourbillon et que des tourbillons, telle est la philosophie de la Maison Purnell, dont la passion de son fondateur sir Cecil est aujourd’hui perpétuée par son petit-fils Jonathan. Pour preuve, cette Escape II en carbone équipée d’un double tourbillon sphérique tri-axial dont les cages tournent en sens inverse l’une de l’autre à des vitesses inégalées, soit 8 secondes, 16 secondes et 30 secondes. Une prouesse technique derrière laquelle on trouve Éric Coudray.

Escape II Carbon Green © Purnell
Escape II Carbon Green © Purnell
Rebellion Weap-One Diamants

Après avoir développé le tourbillon volant asymétrique de la Weap-One en 2017, en collaboration avec Concepto et Edge Team, Rebellion présente en première mondiale cette même pièce équipée d’une cage de tourbillon en diamant réalisée par le Japonais Namiki. Celui-ci produit 1 mm de diamant atomique plat en 40 jours, ou 280 jours pour 7 mm. À cela s’ajoutent 80 jours de polissage par plasma fusion. Au total, la réalisation de la cage prend un an !

Weap-One Diamants © Rebellion
Weap-One Diamants © Rebellion
Roger Dubuis Excalibur Diabolus in Machina

Une fois n’est pas coutume, Roger Dubuis se lance dans les grandes complications avec cette Excalibur dotée, comme il se doit, d’un tourbillon volant mais également d’une répétition minutes, l’une des fonctions horlogères les plus complexes. Pour pimenter l’exercice, la Maison y adjoint un indicateur de sonnerie, un indicateur de fonction et un poussoir sécuritaire « tout ou rien » pour la répétition accordée à la sonorité du triton, le fameux Diabolus in Musica médiéval.

Excalibur Diabolus in Machina © Roger Dubuis
Excalibur Diabolus in Machina © Roger Dubuis
Vacheron Constantin Traditionnelle Tourbillon Chronographe

Expression de la grande tradition horlogère genevoise, cette nouvelle montre Traditionnelle réunit, tout en élégance, la précision d’un chronographe monopoussoir au ballet mécanique d’un tourbillon dont la cage est ici mue par la roue intermédiaire des secondes permettant une ouverture plus large sur la platine supérieure. Pour animer ces fonctions, la Maison a choisi le calibre 3200 à 292 composants développé pour son 260e anniversaire.

Traditionnelle Tourbillon Chronographe © Vacheron Constantin
Traditionnelle Tourbillon Chronographe © Vacheron Constantin
Haut de page