>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tribute to The Rolling...
Nouveautés

Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tribute to The Rolling Stones

vendredi, 08 mai 2015
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

1969, quelques mois avant les premiers pas de l’homme sur la lune, un horloger présente El Primero, premier mouvement chronographe intégré à remontage automatique du monde. Cette même année, l’un des groupes de rock les plus connus du monde parvient au faîte de sa gloire. Pour célébrer cette année-charnière, Zenith lance cette année une nouvelle version de la El Primero Chronomaster Tribute to The Rolling Stones.

Zenith, toujours en avance… d’une idée.

En 1865, trois mille paysans vivent dans le petit village suisse du Locle, dans les montagnes neuchâteloises. L’hiver venu, pour assurer leur subsistance, ils changent de tenue et exercent, chacun de son côté, les nombreux métiers de l’horlogerie. Georges Favre-Jacot, jeune entrepreneur d’à peine 22 ans, a l’idée géniale de réunir ces talents sous un même toit afin de produire l’intégralité des montres et d’en faciliter les processus. C’est ainsi que, en quelques années, il bâtit l’une des premières manufactures horlogères industrielles au sens moderne du terme. Visionnaire et novateur, Favre-Jacot révolutionne la manière d’apprivoiser le temps et insuffle à ses collaborateurs un esprit qui a pris forme de tradition chez Zenith: l’esprit d’entreprendre. C’est grâce à cet esprit que, au cours du siècle et demi à venir, la Manufacture Zenith déposera 300 brevets, créera plus de 600 déclinaisons de mouvements et remportera 2 333 prix dans le domaine de la chronométrie. Le record absolu. C’est aussi grâce à cet esprit que sortira des ateliers, en 1969, le premier mouvement chronographe automatique intégré du monde, battant à la fréquence exceptionnelle de 36 000 alternances par heure: le chronographe El Primero, qui fait aujourd’hui figure de référence. Ce mouvement a donné naissance à une collection et équipe aujourd’hui encore de nombreux garde-temps de la Manufacture. Zenith ne pouvait célébrer son amitié avec des légendes du rock – les Rolling Stones – qu’avec une légende de l’horlogerie moderne. La marque à l’étoile a donc créé une nouvelle version de la El Primero Chronomaster 1969 Tribute to The Rolling Stones, éditée cette fois à 1 000 exemplaires.

Quand des étoiles se rencontrent…

La marque à l’étoile, créatrice du mouvement El Primero en 1969, et les étoiles du rock anglais, qu’on ne présente plus, sont devenus partenaires. Après tout, la marque horlogère et les rockers ne partagent-ils pas les mêmes valeurs? Plaisir, audace et authenticité, depuis 1865 pour la première, depuis 1962 pour les seconds. Tout prédisposait ces cinq jeunes musiciens à fonder un groupe de légende. Le talent, tout d’abord: Brian Jones, Mick Jagger, Keith Richards, Bill Wyman et Charlie Watts imposent très vite la puissance d’un style à nul autre pareil. L’époque, aussi: le tout début des années 1960, durant lesquelles l’Angleterre découvre la pop musique et le rock ‘n’ roll. Le genre, ensuite : le rock ‘n’ roll, qui contraste avec la pop music de leurs rivaux les Beatles. L’originalité de leurs compositions, enfin: I can’t get no (satisfaction), sortie en 1965, ou Angie, en 1973. La légende est en marche et le succès planétaire. Plus de cinquante ans plus tard, il ne s’est pas démenti: Les Rolling Stones seront d’ailleurs en tournée nord-américaine, avec quinze dates au total, dont quatorze aux Etats-Unis, à commencer par San Diego le 24 mai, et une à Québec, le concert de clôture, le 15 juillet.

Une montre très rock ‘n’ roll

Héritière directe du modèle qui révolutionna l’horlogerie il y a plus de 40 ans, la El Primero Chronomaster 1969 Tribute to The Rolling Stones en reprend les codes tout en lui donnant un look sombre, très rock et très contemporain. Sobre et masculine, elle est en tous points remarquable. Tout d’abord sa boîte en titane avec revêtement DLC, dotée de cornes ajourées, une esthétique inspirée d’une autre icône de la ligne: la El Primero Lightweight. Puis son mouvement chronographe El Primero 4061 à remontage automatique, certifié chronomètre par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres), une nouveauté pour tous les modèles Open, concept de cadran (ouvert à 11h) permettant d’admirer l’organe réglant de la montre. Ce concept-signature est né en 2003. Il est spécifique à la ligne El Primero et a donné naissance à une construction de mouvement entièrement repensée et à un déplacement du balancier et du spiral en périphérie. Remarquable, la Rolling Stones l’est également par le matériau d’avant-garde dont sont faites l’ancre et la roue d’échappement: le silicium. Plus dur et plus léger que l’acier, il est plus résistant à l’usure et moins gourmand en énergie, du fait de son faible coefficient de frottement. Il est aussi amagnétique et élimine les problèmes liés à la lubrification. Les aiguilles reprennent la forme du manche de la guitare Fender Telecaster, utilisée (et rendue légendaire) par Keith Richards, l’un des piliers du groupe. En outre, la finition azurée de la minuterie, ainsi que des deux compteurs 30 minutes (3h) et 12 heures (6h) creusés en assiette, évocatrice du microsillon d’un disque vinyle, achève de conférer à l’ensemble une grande cohérence. Pour autant, la El Primero Rolling Stones n’oublie pas d’être un chronographe. Son rehaut porte en décalque les 300 divisions correspondant aux cinquièmes de seconde. L’aiguille centrale des secondes est munie d’un contre-poids en forme d’étoile. Seule touche de couleur, son extrémité (comme celle des aiguilles des compteurs et du trident de la petite seconde à 9h) est rouge pour une meilleure lisibilité.

 

El Primero Chronomaster 1969 série limitée en hommage aux Rolling Stones

La El Primero Chronomaster 1969 Tribute to The Rolling Stones porte enfin l’autre signature de la ligne: une lunette fine permettant une ouverture généreuse du cadran et une glace, de style box et légèrement bombée, autorisant la lumière à pénétrer latéralement et donc à offrir au cadran une lisibilité optimale. Muni d’une triple boucle déployante avec revêtement PVD noir, le bracelet est constitué d’une âme en caoutchouc avec insert de veau Barenia. Il est personnalisé aux «couleurs» du groupe et à son pays d’origine: le logo (la langue) et le drapeau britannique sont frappés à chaud, ton sur ton, sur le cuir.

La glace transparente du fond de la boîte permet de voir la masse oscillante gravée de la célèbre langue rouge et de l’inscription «The Rolling Stones Edition». L’écrin comprend une contre-boîte frappée du logo manuscrit du groupe et de celui de Zenith ainsi qu’une boîte arborant la langue rouge sur le gainage en cuir. L’intérieur est également rouge pour rappeler la couleur dominante. La El Primero Chronomaster 1969 Tribute to The Rolling Stones est une édition limitée à 1 000 exemplaires.

Haut de page